Chandon_de_Briailles2.JPGChandon de Briailles, c’est un nom qui claque à Savigny-lès-Beaune, mais c’est aussi une longue histoire de famille. Dans le giron familial depuis 1834, ce domaine de 13,7 hectares, producteur de grands vins de garde, est aujourd’hui dirigé par Claude de Nicolay et son frère François. J'ai eu la chance de rencontrer François de Nicolay, le temps d'un diner, au Clos de la Garenne (dont je ne vous ai jamais parlé, honte à moi, je vais me rattraper). C'est la mère de François, Nadine de Nicolay qui, au début des années 80, est arrivée de Paris pour remettre de l’ordre dans la boutique après une succession de régisseurs plus ou moins rigoureux. Les pratiques "anciennes", (ajout d’acide tartrique, désherbants, engrais, œnologues très et trop interventionnistes...) ont été bannies. Le domaine s'est engagé vers la culture raisonnée avant de passer la totalité du domaine en culture biodynamique en 2005, une vraie prise de conscience, pas un phénomène de mode, pour François de Nicolay. Depuis, le Domaine a regagné ses lettres de noblesse et ornent à nouveau les tables des grands noms de la gastronomie.

Lire la suite...