Leverasoif.com

Tag :

Grillet

Fil des billets

Game Of Rhône, c'est la chasse au rouge à lièvre

dans la catégorie Rencontres Officielles

OP8VXoa.jpgDans la vie, il y a deux catégories de gens, ceux qui classent les gens en deux catégories et les autres. Il y a aussi deux catégories d'amateurs de vins du Rhône, ceux qui préfèrent les vins du Rhône nord ou Rhône septentrional et les autres, ceux qui généralement préfèrent les autres et souvent, courent deux lièvres à la fois, ce qui en fait toujours un de trop, sauf si tu es nombreux à table. En parlant de table, et sans vouloir soulever le lièvre qui est en toi, il y a aussi deux catégorie d'amateur de lièvre à la royale, les adeptes de la façon "Antonin Carême", la fameuse recette reprise par le gastronome Henri Babinski alias Ali Bab, et les pendants de la façon "Sénateur Couteaux", recette républicaine, plus rustique. Comme dit l’adage, il ne faut pas courir deux lièvres à la fois, alors la guerre picrocholine du lièvre ne passera pas par nous. Il va me falloir réinventer la cuisine du lièvre, source d’un plaisir rabelaisien. Mais, au-delà de la cuisine, la seule question qui vaille, est, quel vin choisir pour accompagner ce plat prodigieux? Il n'est pas simple de choisir un vin qui ne se fera pas littéralement dévorer par les arômes puissants de la sauce sanguine du lièvre. Alors, quel rouge à lièvre me va le mieux?

Lire la suite...


Allons enfants de l'hépatite, le jour de boire est arrivé

dans la catégorie Rencontres Officielles

identite-francaise-retour-L-1.jpegJe dois reconnaitre une chose, dans la vie, il y a des notions de base qui m'interpelle et que je ne n'imprime pas toujours. La mode, la télé réalité, le rosé, l'humour Allemand, le fromage suisse, les Suisse-Allemands et le sentiment de fierté nationale. Le genre de trucs que personne ne m’expliquera jamais assez bien, tellement ils sont, apparemment, normaux pour le commun des mortels. Par exemple, la crise est un sujet compliqué, pas facile de faire le tri entre la doctrine néo-keynésienne de Joseph Eugene Stiglitz et la conception "Homo-oeconomicus", plus théorique, de Gérard Debreu; et je ne parle même pas de l'avis plus tranche de Dorymédon Huldegrin, dit Ranulphe, mon coach en insultes Serbo-Croate, pour qui, je cite: "la France irait beaucoup mieux si on se remettait à picoler et à baiser". Même les baveux de mode t'expliquent la crise, les magazines féminins te donnent des conseils pour éradiquer la crise en offrant les belles bottines bleues en peau de hareng dont rêve ta dulcinée. J'ai même vu dans un film un peu hard, qu'un type normal, comme toi et moi, enfin, surtout moi, avait recueilli deux superbes Tchèques, pas en bois, blondes avec de beaux melons sur les étagères, qui, faute de moyen, s’apprêtait à s’endormir sous un pont après avoir dû manger tous leurs vêtements à cause de la crise. Donc, pour ce qui est de ne pas comprendre la mode, la télé réalité, l'humour Allemand et le fromage suisse, je m'en tape les cacahouètes, pour le rosé, c'est un peu plus ennuyeux, mais pour le sentiment de fierté nationale, ça me chagrine vraiment de ne pas comprendre pourquoi on se lève quand on chante la Marseillaise.

Lire la suite...


God save the wine et vieilles dentelles Anglaises

dans la catégorie Rencontres Officielles


god_save_the_wine.jpg

anglais1.jpg19h30, Le Clos de la Garenne, les Soiffards sont réunis, au complet, plus 3 invités de marque, Pat, dit Waldorf l'Australopithèque, Didier II, dit le puits de science de Riquewihr et Christian II, dit Christian le Dingo, j'ai été dans l'obligation de l'inviter, il est capable de se vexer comme un pou, caractéristique caractérielle de cet insecte un peu tirée par les cheveux, il adore saigner les castors avec son Iphone, se saucer les valseuses au Tabasco, aveugler un asiatique avec du citron vert, tabasser un chilien avec du guacamole périmé, confire les vieilles grenouilles de bénitier dans de l'eau bénite bouillante, poser une pêche en se tartinant de Yop à la pêche, prendre de l'acide pour faire rire les enfants, faire marcher les culs de jatte, désanusser des porc, se sécher les miches au lance-flamme, se fourrer des cactus dans le sloggy et valser avec sa mémé, c'est un cœur tendre, au fond … Une fois n'est pas costume, on est réuni au Restaurant pour fêter les pas mal de printemps de John. Citoyen Britannique de sa plus trop gracieuse majesté Elizabeth II, Outre le Royaume-Uni, elle est reine du Canada, d'Australie, de Nouvelle-Zélande, de la Jamaïque, de la Barbade, des Bahamas, de la Grenade, de Papouasie-Nouvelle-Guinée, des îles Salomon, des Tuvalu, de Sainte-Lucie, de Saint-Vincent-et-Grenadines, d'Antigua-et-Barbuda, du Belize et de Saint-Christophe-et-Niévès ainsi que de la rue Schiffmatt. Pour bien comprendre les vins qui vont suivre, il est primordial, ne me demandez pas pourquoi, de faire un peu d'histoire, de géographie et de cuisine Britannique. Ceci peut paraitre fastidieux, à juste titre, mais pas inutile, tant il est certain que les Anglais sont des êtres très spéciaux.

Lire la suite...