Leverasoif.com

Tag :

Groffier

Fil des billets

Accord imparfait ou désaccord parfait, boire et déboire

dans la catégorie Rencontres Officielles

degustation-prestige.jpg.jpgFaut-il accorder un plat? Comme ça, à brûle pourpoint, et si tant est que vous aillez un pourpoint à brûler, vous allez me répondre "ben ouais, trop carrément, c’est trop bien l'accord, c'est hype, par exemple… bon là j’ai pas d’exemple qui me vient en tête, mais, bon, je ne sais pas, par exemple… mon cousin, il te demande, bon, et là… enfin, bon, ouais, c’est super l'accordage, sauf si c'est un piano". Même si c’est une réponse peu argumentée, vous n'auriez pas tort. Dans la mesure où je ne suis que rarement d'accord avec les autres, moi compris, l'accord est en effet quelque chose de complètement surestimé, au même titre que le folk, l'amour ou le doigt de JeanDa dans le Nutella, mais pour des raisons différentes. Prenez ce tripier du XVIIIe siècle. Lui et ses collègues de la triperie ont faim. Mais ils sont bien embêtés, ils n'ont pas de conserves en réserve, soudain pris d’une impulsion aussi subite que géniale, le chef tripier s’exclame "oh tiens, si je mélange les restes du cochon, les carottes et les oignons avec un bon vin rouge, ça donne un truc pas dégueu, je vais appeler ça daube de joue de porc confite au Thym et à l'orange en hommage à Pagnol. Avec ça, on va boire un bon Châteauneuf en hommage à mon cousin Jacques Perrin. Alors d’accord, il a fait preuve d’imagination. Il a accordé son violon et son plat. Mais est-ce vraiment grâce à lui si le vin s'accorde si bien avec le plat? Perso, je suis totalement en accord avec ceux qui pensent que c'est un désaccord parfait.

Lire la suite...


C’est quoi, au juste, un hors-jeu?

dans la catégorie Rencontres Officielles

hors-jeu.jpgBientôt, c'est l'euro en France, pas la monnaie, c'est déjà fait, mais l'euro du Football avec les pieds et pour les pieds. Et, à ce sujet, le hors-jeu n'est pas hors-sujet, mais un sujet hors des sentiers battus et rabattus. Le Football, ou, "foutbaule" ou "foute tout court" pour les nains est un sport de ballon joué principalement avec les pieds qui oppose deux équipes de 11 joueurs en short dont le but est d'en marquer, des buts, pas des shorts. La relative simplicité des règles du football, doublé du fait que les inventeurs de ce sport, des Anglais, inévitablement, ont eu l'excellente idée de donner des maillots de couleurs différentes à chacune des deux équipes qui s'affrontent pour qu'il soit impossible de les confondre, ce qui a permis à la presque totalité des humains, sauf les femmes et les mongols, de comprendre ce sport devenu le plus populaire de la planète après le Curling, mais seulement en Suisse Alémanique ta mère. Certains y voient un formidable progrès du vivre ensemble, une fraternité mondiale, d'autres considèrent que cet engouement planétaire pour vingt-deux débiles mentaux, millionnaires de surcroit, qui se disputent un pauvre ballon fabriqué par un chti n'enfant aussi pauvre que le ballon, est un signe alarmant de la dégénérescence des cerveaux, ce qui pourrait expliquer, entre autres, les élections de Georges W. Bush, de Jacques Chirac ou du petit Nicolas et peut-être même le bon score de la Marine nationale.

Lire la suite...


Le professeur boit, certes, mais à quelle heure l'idole déjeune?

dans la catégorie Rencontres Officielles

super-prof_design.pngCe soir, c'est la soirée prof, ces grands professionnels de la jeunesse, ces hommes qui ont la difficile mission, voire l'impossible mission, d'éduquer nos enfants, notre blé en gerbe. Ne comptez pas sur moi pour stigmatiser leur temps de travail de présence ridiculement faible, leur syndicalisme de petit bourgeois gauchiste attaché à la sécurité de l'emploi, leur feignantise, leur retraite anticipée, leurs absences jamais justifiées et leurs vacances de 2 semaines tous les 2 mois, et je passerai sous silence les ex-profs payés pour être des ex-ministres, je ne mange pas de ce pain-là, monsieur! Je suis un honnête homme, je ne suis pas aigri et bourré de préjugés, le fait que je me sois fait refouler à un concours de la fonction publique, n'a strictement aucune incidence. D'ailleurs, à qui pensent ça, je dis que, supporter des têtes de cons boutonneux en pleine crise de puberté ou des petites connasses, mortes grave d'amour virtuel pour Justin Bieber, est une dure lutte et une punition largement suffisante. Si vous ne savez pas à quoi ressemble un prof, je vais vous expliquer, ou plutôt, faire appel à vos souvenirs d'enfance, car oui, vous avez été jeune, aussi, c'est difficile à imaginer en regardant JeanDa, mais c'est certain.

Lire la suite...


De l'art de changer le destin des Rois

dans la catégorie Rencontres Amicales

Le roi, c'est moi !Au XIIème siècle, c'est dire si j'ai de la mémoire, approximativement le 13 octobre 1131 vers 12h44, pour être précis, Louis VI se promenait à dos de cheval, dans Paris, avec son grand dadais de fiston, Philippe, qui venait de se faire sacrer à Reims comme le repreneur de la boutique royale familiale. Il était donc l'héritier des capétiens et Roi de France, à 15 ans, ça en jette sur un CV. Les deux Royaux cavaliers papotaient gentiment de choses et d'autres, le Père devait faire l'article au gamin, la charge de la fonction, les devoirs d'un Roi, la difficulté du job, etc…Le rejeton putatif s'imaginait déjà, la couronne sur la tête, les groupies, le kamasoutra et tous le tremblement, quand justement la terre trembla. Place Baudoyer, un troupeau de cochons traverse ladite place. Je re-situe l'action, on est au XII siècle et les cochons dans Paris sont plus nombreux que les Punk, les blondasses peroxydées ou les trans en short et ballerine fuchsia. Bref, comme disait leur ancêtre Pépin le Bref, le destin du Philou sera bref lui aussi. La tripée de cochonnaille traverse devant les pattes du cheval du néo-futur Roi, ledit bourrin se cabre et fait choir son altière Altesse qui se vautre grave, se fracasse l'occiput et décède de mort presque pas naturelle.

Lire la suite...