DieHard.jpgCelui qui ne se lève pas avec le soleil ne jouit pas de la journée. Cette citation n'est pas de l'Ermite jouisseur, ni de John McClane, mais de Miguel de Cervantès, l'homme qui ne connaissait rien au Beaujolais, puisqu'il se battait contre des moulins à vent alors que les boire, c'est quand même mieux. Un blitz en Bourgogne, c'est une Desjourneys particulière, surtout quand Fabien Duperray est au programme. Départ à l'aube, Rage est en retard, environ 17 secondes, on récupère notre sauveur du monde à nous, l'Ermite de St Jean, notre John McLane, celui qu'est malin comme une armée de douze singes, le cinquième élément de notre groupe, un chacal qui a un sixième sens en matière de Lynch Bages, celui qui sait détecter les pièges de cristal, même en eau trouble et même à travers de la pulpe fictive, le dernier recours face à notre voisin le tueur, un homme presque parfait, le dernier samaritain, qui n'a qu'une devise: boire et déboires! Avec lui, c'est une Dejourneys en enfer assuré. On récupère son inséparable acolyte, j'ai bien dit acolyte, et nez en moins compère, le foufund, comme il aime l'appeler. 3h30 plus tard, même pas retardé par une armée de retraité en goguette, pile à l'heure on débarque au Domaine Matrot à Meursault.

Lire la suite...