Leverasoif.com

Tag :

Kalleske

Fil des billets

Kalleske c'est bon ces Aussies là

dans la catégorie Notre vin quotidien

kalleske1.jpgImplantée profondément dans le sol de Greenock, dans la Barossa Valley, au Nord-Est d'Adelaïde, depuis 1853, la famille Kalleske grandit comme ses vieux ceps de vigne, avec vigueur, robustesse, et aptitude à produire le meilleur, sans oublier ses racines et son histoire. Troy et son frère Tony Kalleske représente la 6ème génération. Le vignoble, d'une superficie de 120 hectares (sur les ares de la propriété) est complanté de nombreux cépages tel que le Shiraz, Grenache, Cabernet Sauvignon, Sémillon, Chenin Blanc, Mataro, Petit Verdot, Durif, Viognier, Tempranillo et Zinfandel. Les vignes, dont la plus vieille date de 1875, sont cultivées en bio sous agrément. Les vignes ont une élévation de 300 à 350m, un peu au-dessus de la moyenne des autres domaines de la région, le vignoble se caractérise également par un terrain accidenté et des ravines qui créée de douces brises de rafraîchissement profitable au murissement lent et tempéré des raisins. Les vignes sont organisées en 30 blocs individuels, vinifiés séparément, cette organisation couvre ainsi une diversité de topographies, de sols, de terroir, préservant ainsi le caractère de chaque bloc. La récolte commence fin février et se termine au milieu de fin avril et parfois, par hasard, on a l'occasion de goûter des échantillons qui sortent de la poche d'un Australopithèque.

Dodger Tempranillo 2010 Kalleske Wines

3306_Kalleske_Clarrys GSM_11Le Dodger est un sarcloir mécanique qui ôte les mauvaises herbes autour des vignes, pendant des années, un cheval a tiré le Dodger avant d'être remplacé par un tracteur. Un élevage de 18 mois pour ce Tempranillo très original. Une robe rouge violet, des notes de cerise, de cassis, de rose, de violette, d'herbe fraiche et de tabac blond. La bouche est surprenante de fraicheur, d'acidulé, un beau fruit enveloppant, beaucoup d'harmonie même si, comme souvent avec le Tempranillo, les tannins sont rustiques mais bien intégrés. Longue finale pour ce Tempranillo à la sauce Australienne, à boire aujourd'hui, demain et après-demain… Très bien

Buckboard Durif 2010 Kalleske Wines

KA30008MOPSZDBPendant un siècle, le chariot tiré par des chevaux "Buckboard" était indispensable à la ferme. Il transportait non seulement les gens, mais aussi les provisions et surtout la vendange. Il se devait d'être robuste, cette cuvée lui rend hommage. 18 mois d'élevage ont abouti à un vin solide et intense. Un sang d'encre, noir comme les nuits de la Barossa. Un pétard au nez, ça explose les arômes de cerise noire, de prune, de myrtille, de chocolat, tabac, réglisse et girofle. L'élevage est encore bien présent, pas rédhibitoire, mais il devra encore se fondre pour laisser le fruit se révéler complètement. Le palais est séduit par des vagues de fruits noirs, c'est riche, très riche, opulent, on retrouve des traces de chocolat et de café, les tannins sont agréables, comme pour le nez, l'élevage est encore dominant et la persistance est exceptionnelle. A attendre quelques années, mais cette petite syrah deviendra grande. Très bien

Too drunk, to fuck la pluie

dans la catégorie Rencontres Amicales

parapluie-fuck-.jpgCe jour-là, il était midi légèrement passé de quelques minutes, l’estomac dans l’étalon, pour la deuxième fois en moins de temps qu'il n'en faut pour dire Australopithèque, je me dirigeais vers l'antre de l'Ermite de Wollongong pour engloutir de la charcuterie Ibérico-Hispanique, une paella gigantesque, le tout arrosé de quelques petits vins Australiens léger comme une enclume plombée au mercure. J'imaginais déjà le jardin baigné de soleil, les wombats qui bourdonnent en se rasant la nuque, le toit des maisons qui fondent comme du chamallow, les femmes nues hystériques qui courent dans la piscine… Ça, c'est pour le côté dramatique du post, pour vous mettre le Shiraz à la bouche, ça aurait pu être ça, oui, mais non, il pleuvait, comme les autres jours de mes vacances, je suis maudit, il pleuvait sur Plogastel sous Guénolé ce jour-là, ça tombait bien, et je n’étais pas à Plogastel sous Guénolé mais ça tombait bien quand même, la pluie, la pluie d'été tombait avec une aisance, une grâce et une désinvolture naturelles à faire pâlir d’envie bien des danseuses du Bolchoï, et tu me connais, je n'aime pas trop me mouiller en matière de pluie, mais là, c'est l'été caniculaire le plus pluvieux de l'histoire des étés caniculaire. Pour résumé, le vivifiant déjeuner Ibérico-Hispanique a été ponctué par une magnifique pluie battante. Ça aurait même pu être pire, il aurait pu neigeait, là au moins, l'Australopithèque aurait vu du blanc, parce que chez lui, c'est assez rare, on a démarré directement au rosé.

Lire la suite...


Les Odieux du stade, Rugby Champagne chez le Serpent

dans la catégorie Rencontres Officielles

equipes.jpgUne soirée soiffard chez le Serpent, c'est un peu comme un match de rugby, enfin ça ressemble plus à la 3è mi-temps qu'au match lui-même, encore que, c'est également assez sportif. Sur un terrain de rugby, tu peux être intelligent, mais ici, on préfère pas. Aujourd'hui, sur le panneau, c'est écrit Visiteur et c’est pas l’affiche du film. En arrivant, tu dois serrer la louche du maitre de maison, physique de rugbyman, ancien GI de l’armée Rouge, au premier regard, le gonze a l’air de vouloir te transformer en purée de patate douce rien qu’en te matant de bas en haut, vu qu'il est plutôt première ligne que deuxième. Tu n'oses pas trop lui suggérer qu’éventuellement il pourrait aller chanter la marseillaise en tutu, façon Suzanne Boyle vu que tu tiens assez à garder ton nez au milieu de ta trombine. D'ailleurs, face à lui, vaut mieux avoir un nez, sinon tu t'en prendrais plein la gueule. Ce gars-là, il réfléchit avec les bras et comme tous les premières lignes, on lui a marqué son QI dans le dos pour qu'il ne l'oublie pas, le meilleur, il plafonne à 3. Une fois passé l'écrasage de louche, il te reste à saluer le reste des alcooliques acolytes tout en faisant semblant de jouer du biniou en tenue de rugbyman Gaëlique. Trouver une bonne place, c'est le secret d'une soirée réussie. Une bonne place, c'est primordial, c'est comme un maul, c'est comme une partouze, si tu es mal placé, tu te fais enfiler!

Lire la suite...


Dégustation, ton univers impitoyable n°1, une théra...pis c'est tout!

dans la catégorie Rencontres Amicales

analyseur.jpgQuand l'Australopithèque m'a proposé de l'accompagner à Colmar pour faire déguster quelques belles Australiennes a des faiseurs de crus aussi Rieslinesque que soixantehuitard, j'aurai du me méfier, mais la probabilité quasi certaine de m'envoyer des Rusden, des Noon et des Kalleske ont altéré mon jugement, le fruit mûr d’une longue adaptation sociale. Meublé d’une volonté solide de déguster, j'ai donc répondu par un oui joufflu et décidé. Mes parents ayant mis à l’intérieur de mon corps jovial des gênes pathologiques de clown aviné, je suis parti dans l'idée de passer une bonne soirée à me taper des gorgeons de vins, musculeux certes, on approche facilement le 16 ou 17°, avec ces bébés là, mais non dénué de plaisir. Quand j'ai vu l'amphithéâtre de dégustation froid comme un bloc opératoire, j'aurai du fuir, quand j'ai repéré qu'il n'y avait que du pain sec à se mettre sous la dent, je suis balaize velu pour renifler les fromages de tête et autres vieux conté affiné, j'aurai du me jeter dans le premier crachoir venu. Plus de 3 heures de dégustation analytique à découper un ceps de vigne en petites questions, c'est pas des verres impitoyables qu'il leur faut, c'est des fioles et des éprouvettes. 3 heures à boire des canons sans parler du plaisir de le boire avec des potes et une montagne de cholestérol. Tout savoir sur les Mécanisme de la fermentation alcoolique, la malo, l'espacement des poils du cul du vigneron ou la dangerosité des parasites de la vigne Australienne. Une fois, un vigneron s'est fait boxer par un kangourou, ça marche? Des déchainés enchaînés de la dégustation crachent leur vin dans une timbale d'acier tel Clint Eastwood son jus de chique dans "Impitoyable". L'art du jet post-dégustatif, précis, sans éclaboussure est à la dégustation ce que le dégainage de colt est au duel. Les regards se croisent et se jaugent comme dans la rue, devant le saloon, qui dégainera le premier?

Lire la suite...


Encore et toujours du Grenache

dans la catégorie Notre vin quotidien

Barossa Valley Old vine Grenache 2005 Domaine KalleskeOldVineKalleske.jpg

Un Grenache hyper mûr, une crépitation de cassis, liqueur de mûre, airelle, sureau, eucalyptus, menthe et des notes boisées soutenues. La bouche est puissante, la matière charnue avec des tannins gourmands, onctueux et robustes. Un peu de sucre résiduel assouplis l'ensemble, l'alcool est présent sans appesantir le vin et la finale, toujours sur le fruit noir, est longue et friande. Très bien

C'est au Nord-Est d'Adelaïde, dans la Barossa Valley que la famille Kalleske, d'origine allemande, s'est installée en 1853. C'est l'une des plus vieilles familles viticoles de la Barossa Valley. Aujourd'hui c'est Troy et son frère Tony Kalleske représentant de la 6ème génération, qui dirigent le domaine. Le vignoble, d'une superficie de 120 hectares est complanté de nombreux cépages tel que le cabernet sauvignon, le syrah, le Grenache, le chenin et le sémillon. Les vignes sont cultivées en bio sous agrément. "Old Vine Grenache" est une cuvée de vieux Grenache de la Barossa Valley, issue d'une parcelle de vieux plants de Grenache plantés en 1935 sur un sous-sol d'argiles. Vendangées à la main, les grappes sont vinifiées avec beaucoup de soin par Troy Kalleske avec un élevage de 22 mois en barriques américaines.