Leverasoif.com

Tag :

La Chapelle

Fil des billets

On the road again, c'est les vacances et ça arsouille sévère chez les gardiens de moutards

dans la catégorie Rencontres Officielles

26 Juin 2010 - Quelque part dans une école de Soiffard

ardoise-d-ecolier-naturelle.jpgLe vélo c'est comme la moto, la dégustation et la torture de chatons roux, une fois que tu sais en faire, tu n'oublies jamais. C'est super pratique comme affirmation, tu peux t'en servir un peu partout. Par exemple, ton pote Télesphorico se fait larguer par sa moitié, perd son boulot par inadvertance, se fait plumer par son banquier pendant que ses enfants le renient, pas grave, tu lui présente ta copine Ginette, celle qui est aussi moche qu'un thon avarié, et tu lui dis, "fonce Alphonse, c'est comme le vélo, ça s'oublie pas", tu ne lui dis pas "avec ta gueule de pachyderme névrosé, ta vas super pédaler dans la semoule pour pécho autre chose qu'une raie mal déniaisée, j'espère que t'as bien vérifier la pression de tes pneus, ça risque de durer ton tour de France de la loose". Matez bien le tour de France, vous ne verrez jamais un coureur avec des petites roues sur le côté, scrutez bien, Lance Armstrong, après avoir marché sur la lune et fait des disque de trompette, il a arrêté le vélo pour se faire ablater une couille, il est revenu, et il a gagné des tas de tour de France sans l'aide de produits prohibés, enfin presque, comme tous les cyclistes il est de constitution fragile, il est donc obligé de prendre beaucoup de médicaments. Armstrong s'est fait des couilles en or dans l'affaire. Il a re-arreté le vélo, une couille en moins ne l'a pas empêché de se taper des tas de chanteuses connues puis de revenir deux ans après, comme si de rien n’était. Testis unus testis nullus.

Lire la suite...


Hermitage "La Chapelle" 1995 Paul Jaboulet Aîné

dans la catégorie Notre vin quotidien


Hermitage "La Chapelle" 1995 Paul Jaboulet Aîné

jaboulet_hermitage_chapelle_MV.jpgBelle couleur cerise noire violacée, légère trace d'évolution. Le nez est intense, racé sur une dominante de cassis, de confiture de mûre, de cerise kirchée, de violette, de jus de viande, de poivre, de cuir et de tabac. La bouche est étoffée, sanguine, fine avec une belle matière juteuse, de cerise acidulée. Les tannins sont encore solides mais fondus. La finesse et l'élégance des grands Hermitage. La fine acidité lui apporte une belle fraicheur et vous enmène vers une finale minérale et réglissée. Un vin animal avec encore pas mal de potentiel. Excellent

L'Hermitage "La Chapelle" de Jaboulet est certainement l'un des plus beaux vins rouges du Rhône. Il tire son nom d'une minuscule chapelle construite par le Chevalier Gaspard de Sterimberg en 1235 située sur le point culminant du coteau le plus pentu de l'appellation. C'est un assemblage de terroirs, dont les prestigieux coteaux des Méal et Bessards, chaque terroir apportant ses caractéristiques aromatiques mais aussi l’élégance qui donne à ce vin ce charme si particulier. Cet Hermitage d'une incroyable concentration se révèle après une garde de dix à quinze ans pour déployer la richesse de ses arômes et la finesse de ses tannins.