TainHermitage.jpgLe passé historique de l’Hermitage est riche. Les Romains appréciaient déjà ces vins sous le nom de “vins de Vienne” (avec ceux de Côte-Rôtie), puis ils prirent le nom de “vins du coteau de Saint-Christophe”, en raison de la présence d’une chapelle dédiée au saint. Il semble que c’est au XVIIème siècle que le nom d’Hermitage apparut, en souvenir du chevalier Henri Gaspard de Sterimberg qui, au retour des croisades et las de guerroyer, aurait vécu en ermite au XIII° siècle sur cette colline cédée par Anne de Castille, reine d’Espagne. Il y aurait réimplanté un vignoble qui, depuis, a successivement pris le nom d’Ermitage, puis d’Hermitage.

Lire la suite...