Leverasoif.com

Tag :

Montez

Fil des billets

RQP or not RQP, l'injuste prix d'un coup de foudre

dans la catégorie Rencontres Officielles

Chute.jpgC'est quoi le bon prix pour un bon vin? Ne me regarde pas avec cet air de bovin narcoleptique myxomatosé, c'est une question sérieuse et il est des questions existentielles que chacun d’entre nous est en droit, et même en devoir de se poser au cours de son existence, un jour ou l’autre, voire une nuit, mais seulement si tu es insomniaque, tu te demandes des trucs dont tu n'as pas la réponse. Des questions qui te turlupinent, qui te tourmentent, auxquelles tu cherches la réponse des années durant, sans jamais vraiment pouvoir exprimer de réponse satisfaisante. Des questions si lancinantes qu’elles en deviennent désagréables et douloureuses. Par exemple, je me suis longtemps demandé pourquoi la présentatrice télé était toujours une jeune fille plutôt blonde et mamelue, voire mamairement disproportionnée. Pourquoi les pilotes kamikazes portaient-ils un casque? Pourquoi "séparés" s'écrit-il en un mot, alors que "tous ensemble" s'écrit en deux mots séparés ? Avant la création, Dieu, il faisait quoi? Voilà le genre de question qui me taraude le cortex.

Lire la suite...


Va te rôtir sur la côte, Ampuis c'est tout

dans la catégorie La tournée des vignes

Arrivage sur le parking à 9h15, je sors l'indispensable diable même pas Tasmanien, invitation, verre de rigueur et entrée dans la salle de travail où déjà pas mal de soiffards des monts et des veaux de navarin et de France se bousculent autour des stands stars au staff stakhanoviste de standing (Gangloff, Guigal, Jaboulet, Cheze, Montez…) En Côte-Rôtie, 2008 n'est pas un grand millésime, des tris exigeants ont été nécessaires pour faire bon, un peu comme 2002, où quelques bons vignerons avait fait une seule et bonne cuvée, plutôt que des parcellaires moyennes, pas mal d'autres se sont noyés, 2007 sera grand, voire très grand. On trouve donc sur le marché, des 2007, des 2008 et mêmes quelques 2009 à goûter, mais pas chez les meilleurs. Pour résumer, 2008 pour boire assez vite, pour le plaisir de la soif et garder les 2007 pour de futures bonnes et grandes soirées. Pour les Condrieu, une petite année en quantité, mais un grand millésime, aériens, minéral, plus fin et avec beaucoup moins de bois neuf qu'à l'habitude.

Lire la suite...