Physique_Ou_Chimie_logo.svg.pngNous sommes chanceux, très chanceux même, en cette période d'examen, nos deux pervers pédagogues, nos deux sérials éducatueurs, nos deux gonades préférés, ont pris sur leur temps de correction, leur temps de châtiment notatoire, pour nous concocter une chtite soirée de chimie du vin. Il faut bien reconnaitre que ces deux là ont l’art de susciter des vocations de pilier de comptoir. Je vais donc, aidé de la sainte taxe et de lortho agrafe, vous narrer leur présent quotidien. Lorsque des gens de leur espèce corrigent des copies, ils commencent toujours par maudire la terre entière devant la nullité consternante de leurs petits protégés. Ceux-ci n’ayant, une fois de plus, pas su saisir la substantifique moelle des prodigieux enseignements conférés par ces instructeurs irréprochables, que c'est tous des morveux, que rien ni personne ne pourra les faire dévier de la voie royale vers la nullité abyssale.

Lire la suite...