Leverasoif.com

Tag :

Muntada

Fil des billets

Mauvais goût ou mauvais coucheur?

dans la catégorie Humeurs et gueule de bois

la_vie_est_trop_courte.JPGVous me connaissez, je ne suis pas seulement méchant, cruel, abrutis, abscond et insensible, je suis aussi malintentionné et désobligeant, par principe, et aussi parce que ça me fait plaisir. J'aime, quand j'arrive chez moi, m'enfiler 2 litres de mauvais Bordeaux avec un paquet de chips, pendant que j'essaie de raccourcir les dents de devant de mon boxer nain avec mes chaussures Stefano Bemer en Crapaud et Dromadaire à 2000 Dollars en solde, j'aime mater PPDA marionnettisé, le cul posé dans un canapé pas confortable et conçu par une saloperie de styliste suédois, tout en crachant des chips sur ma télé et en demandant à ma femme: "dis-donc, on bouffe à quelle heure dans cette taule?". Alors, quand je peux être venimeux avec l'Ermite, je n'hésite pas une seconde. Nonobstant le fait qu'il nous avait servi une flopée de belles bouteilles, dont deux Bordeaux, c'est dire si j'étais de bon poil, voilà ti pas qu'il nous refait le coup de la Muntada 2002. La Grande cuvée de Gérard Gauby, un assemblage de Grenache, de vieilles vignes de Carignan, de Mourvèdre et de Syrah. Sur un site de méchant marchand, on vous le vent comme ayant : "de beaux arômes fruités d'une grande générosité, en pleine maturité dont la bouche est particulièrement concentrée et d'une belle puissance avec des tanins enrobés. Persistance remarquable de la finale."

Lire la suite...


De l'art d'accrocher les andouilles à un croc de boucher

dans la catégorie Rencontres Amicales

"La politique, c'est comme l'andouillette. Ça doit sentir un peu la merde mais pas trop". Édouard Herriot

Pav-e-d-andouilles.jpgOn ne peut pas lire la radio, regarder la presse ou écouter la télé sans que l'on nous rabâche que les grandes puissances économiques risquent de perdre leur très chère note triple A. Et là entre les chips et deux gorgées de Meursault bien frais, avant un solide repas roboratif de capitaliste décomplexé, je me dis à moi-même personnellement, notation triple A, kezako? Mais qu’est-ce-que c’est que c’est-il donc ce machin-là? Et en quoi cela devrait-il me concerner, et surtout, pourriez-vous me passer de ces amusants petites saucisses sur votre gauche, là, svp, il reste un peu de Puligny? Effectivement, à brûle pourpoint, et pourquoi ne brûlerait-on pas un pourpoint, comme ça, un AAA, ça m'évoque surtout l’andouille. Attention, là, je dis stop, je ne parle pas des andouilles qui nous gouvernent, en tous cas pas encore, je parle de la vraie, celle de Guéméné. Et je dois vous avouer qu’à cette idée, j’ai un peu la salive qui me monte au nez et la moutarde qui me titille les papilles. C’est exquis l’andouille AAA, surtout quand elle vient de Bretagne.

Lire la suite...