Leverasoif.com

Tag :

Pibarnon

Fil des billets

Loin des œufs mayonnaise, loin du cœur

dans la catégorie La tournée des Popotes

la-vieille-tour.jpgJe suis un épicurien épicurieux, alors, quand on me propose d'aller manger un œuf mayo, je suis toujours partant, surtout si on a, préalablement, prononcé le mot truffe. Je suis une truffe mais je sais que la truffe, le nom vernaculaire donné à la fructification comestible d'un champignon ascomycète ectomycorhizien, qui se présente généralement sous une forme plus ou moins globuleuse, associée à l'œuf, est un met dont je raffole. Je suis capable de vendre mon ami l'Ermite Agé pour une truffe, pour une boite de sardine aussi, pour un peu n'importe quoi, pourvu que ça se mange…

Direction la petite France, avec ses canaux, ses maisons à colombages, ses ruelles étroites et ses restaurants plus ou moins sympathiques. À la lisière du quartier, Emmanuel Lercher, ancien second de Westermann, dirige le restaurant "La Vieille Tour". Un accueil agréable, petite et jolie salle, affiches humoristiques Tomy Ungerer sur les murs, on cultive la tradition jusque dans la déco, la carte est inscrite sur un grand tableau, menu du marché, Emmanuel Lercher ajoute quelques saveurs et influences méridionales. Bref tout va bien. Pas de traditionnelle brouillade aux truffes, mais un œuf mayonnaise (maison), quelques queues d'écrevisses et des truffes pour commencer. On aurait pu choisir les piments doux farcis à la chair de tourteaux, le foie gras maison aux figues ou l'andouillette 5A rôtie ou les "maatje", appelé aussi hareng vierge ou Hollandais nouveau, mais on a préféré le paleron confit 72 heures dans un bon vin rouge que l'on a accompagné d'un Pibarnon 2008. Le vin, encore un peu jeune, aurait mérité un petit carafage pour mieux révéler ses notes d'encre, de pruneau, de graphite et de fruits noirs et étoffer sa bouche minérale et sa finale mentholée, presque truffée. Bref tout va bien, ambiance calme et détendue, la cuisine est sans artifices, sans prétention, mais elle pourrait très bien en avoir, des produits frais cuisinés avec générosité, une carte des vins qui gagnerait à être étoffée, bref, juste un bon restaurant comme il y en a peu, malheureusement… Mais comme nous le savons tous, c'est dans les Vieilles Tours qu'on fait la bonne soupe ...

LA VIEILLE TOUR
1, Rue Adolphe Seyboth - 67000 Strasbourg
03 88 32 54 30

<br />


Quand les bacchantes sont lâchées, les Satyres restent sur leurs célestes Réserves

dans la catégorie Rencontres Officielles

TDF.jpgA force de passer des heures à picoler déguster, je me suis rendu compte que la légendaire sveltitude de mes vingt ans commençait à n’être plus qu’une légende urbaine, que ma mythique agilité de furet volant et ma vélocité du pingouin huppé n'était plus qu'un très vieux souvenir. Hélas, trois fois hélas, le cœur a ses raisons que le raisin de connait point. Alors, la mort dans l’âme, je me suis résolu à faire quelque chose de terrible, quelque chose d’affreux, d'horrible, d'abominable, de monstrueux, d'atroce, que tu as l'obligation, que dis-je, l'engagement, la promesse de garder pour toi, si tu en parles à qui que se soit, ta famille sera transformée en derviche tourneur sur bois sur 20 générations dont une de Mellot, bref je me jette à l'eau, et je vais même en boire en faisant du sport! Du sport, quel abomination!

Lire la suite...