Leverasoif.com

Tag :

Prieuré-Roch

Fil des billets

Marche et démarche

dans la catégorie Rencontres Amicales

requin.jpgPour bien marcher, il faut marcher sans penser. Sans penser aux Magnums qui nous attendent, sans se demander si marcher est une démarche saine, sans me demander si Noel Mamère était mon père, ou pourquoi les cannibales n'avaient pas de cimetière. Puis-je me considérer comme fin gourmet alors que j'adore ajouter des cacahouètes dans mes crêpes au Nutella? Pourquoi j'ai peur des requins, même dans ma piscine. Pourquoi me demander si le radis est radical? Et comment Donald Trump a t'-il résolu l'hypothèse de Riemann? Pour ceux qui n'auraient pas fait maths en première langue, disons que l'hypothèse de Riemann fait partie des sept problèmes du millénaire. C'est une conjecture, relativement simple, émise il y a 150 ans et qui, depuis, résiste aux plus chevronnées des mathématiciens. En gros, c'est la Romanée-Conti du Soiffard, le Graal des mathématiciens. En la résolvant, on ouvre la perspective d'établir la carte des eaux brumeuses du vaste océan des nombres. Si nous pouvions trouver le secret nous permettant de naviguer sur les nombres premiers, qui sait alors ce que nous trouverions au-delà? Pourtant, cette démonstration réputée impossible a été résolu par Donald Imself.

Lire la suite...


Le bonheur, c'est simple comme un coup de pif

dans la catégorie Rencontres Officielles

chemin_du_bonheur.jpgIl y a quelques jours, à la radio française, j'entendais un philosophe parler du bonheur. Monsieur Ferry, pas boat, pas Jules, pas Jean, mais un autre apôtre, Luc, m'expliquer pourquoi il ne croyait pas au bonheur et à la philosophie du bonheur. Comme lui, je ne crois pas à tous ces marchands de bonheur, de développement personnel, de psychologie positive et taoïste qui nous persuadent que le bonheur ne dépend pas de l'état du monde réel mais du regard que l'on porte sur lui. L'idée que le sage est heureux partout, c'est aussi faux qu'une bonne publicité. Peut-on être heureux dans un monde malheureux? C'est une putain de bonne question que m'a posée Dudul, catcheur et prof de philo au Lycée Marc Dutrou de Grézieux les Moufflettes. Il n'y a pas besoin de faire 30 ans de philo pour comprendre que nous fuyons la douleur, le mal, la solitude et les cons. Que nous préférons tous la joie, les potes, les gueuletons et les petits coups à boire. Le problème, c'est que nous sommes parfaitement capables de définir le malheur et totalement incapable de définir le bonheur.

Lire la suite...


Lalalla, j'adore quand le veau dort sous la voûte de Célestins

dans la catégorie Rencontres Officielles

Nov-2011_P10.jpgY a-t-il mieux qu'une virée en Toscane dans une Ferrari California verte pomme, y a-t-il mieux qu’une pizza chaude débordante de fromage devant un film avec Monica Bellucci, y a-t-il mieux qu’une discussion, entre vieux potes, à 3 heures du matin, sur tout et surtout sur rien, avec une bouteille de Clos de Bèze pour accompagnement, y a-t-il mieux que de s’écouter, quand on a le spleen, le Requiem de Mozart dans son bain avec un verre de Chevalier-Montrachet, y a-t-il mieux qu’un sandwich rillette à ma façon avec un Morgon de Marcel Lapierre, y a-t-il mieux qu'un Perrier, en été et au goulot, après une partie de foot infernale, y a-t-il mieux qu'un énorme rot après un Perrier au goulot, y a-t-il mieux qu’un rosé glacé en face des Iles du Lérins en guise d'apéro? Y a-t-il mieux qu’une côte de bœuf grillée au barbecue avec un St Jo un peu frais au bord d’une piscine, y a-t-il mieux qu’une soirée en amoureux avec du champagne rosé, un immense lit et des draps en satin, y a-t-il mieux que péter dans des draps de satin, y a-t-il mieux que le premier petit déjeuner, en Provence, face à la mer, lors d’un premier jour de vacances, y a-t-il mieux qu’une douche bien fraîche en plein cagnard alors qu’on a du sel de mer sur tout le corps? Y a-t-il mieux que de passer l’après-midi dans sa cuisine à concocter des petits plats et à tout goûter, même les vins, y a-t-il mieux que de saucer le beurre des escargots au fond des coquilles, y a-t-il mieux que de sucer la queue d'un homard, y a-t-il mieux que les macarons de Pierre Hermé, y a-t-il mieux que de faire flamber une langouste sur une plage de Cuba, y a-t-il mieux qu'une trilogie Lalalesque quand l'ivresse des profondeur nous gagne?

Lire la suite...