Moise_peche_a_la_ligne.jpgPourquoi j'aime boire du vin? Et pourquoi je me casse le tronc à écrire des chroniques vineuses lues par 3 pékins et deux Chinois. Un, je ne bois pas pour écrire, ou alors si peu, je n'écris jamais pour boire, je n'ai besoin d'aucune raison pour boire, et s'il m'en fallait, je sais qu'il existe au moins cinq bonnes raisons de boire du vin, l’arrivée d'un ami, la soif présente et à venir, le bon goût du vin et n'importe quelle autre raison. J'écris parce que ça me fait du bien, je bois parce que ça me fait du bien, le vin est le meilleur des antidépresseurs. Un JT, trente seconde de TF1, la famine, les guerres, les réfugiés, les inondations, les avions qui s'écrasent, le prion, le virus Ebola, Sarkozy, le cancer, Vincent Lagaf et les intégristes de tous poils qui veulent me faire croire que leur Dieu, même cathodique, est amour alors qu'il ne s'intéresse qu'à mon blé, c'est trop pour moi! Il me faut un remontant à descendre, et le vin est le meilleur qui soit. Écrire une chtite chroniques tous les deux ou trois jours, c'est pas la mer à boire, c'est juste une bouteille à déboucher.

Lire la suite...