Leverasoif.com

Tag :

Rayas

Fil des billets

Quand le Tchador, les souris lèvent le voile

dans la catégorie Rencontres Officielles

images2.jpgPour commencer, une fois n'est pas coutume, je vais commencer par la conclusion : je suis pour le voile. Je suis même un fidèle adepte du voile. Il faut donc remercier Copé, l'écopeur, "le champion du monde du lancer de débat qui n'as pas lieu d'être et n'est pas un débat puisque les conclusions sont tirées avant le début dudit débat". Inutile donc de passer 5 plombes dans une pièce avec des mecs qui puent sous les aisselles et des hystériques en Nikab. Bref, chacun est libre de se faire un avis, du moment qu'elle est proche du mien. En liminaire, je préviens les intégristes qu'il n'y a rien de personnel dans mes saillies. D'autant que, comme je suis pleutre comme un phoque, oui le phoque est couard en plus d'être à voile et à vapeur comme un foc, je vais donc faire une digression facile sur nos amis cathos. C'est d'une facilité imbécile, je le reconnais, mais vaut mieux prendre un missel sur la tronche que voir un kamikaze shiite, bourrée au libanais rouge, se faire pêter les valseuses sur ton paillasson, en vue de se bouyaver une plâtrée de vierges, probablement pucelles. Attention, loin de moi, l'idée grotesque de penser que tous les curés sont antisémites et pédophiles, non, je ne mange pas de ce pain bénis là, il y a aussi quelques bons pères de famille. Prenez le cas du père Lassusse, un juste celui-là, il a tellement planqué de petit juif sous sa soutane qu'à la fin de la guerre, il était circoncis. Donc, le voile, je suis pour, totalement pour, mais pour des raisons qui semblent jusque-là échapper à tout le monde. Primo, c'est bon marché, ça renforce mon budget vin, personne ne porte une burqua Coco Chanel, super cintrée, avec moumoute en peau de zébu Tahitien. Deuxio, ça évite à pas mal de gonze, un fantasme inutile et des idées burlesques qui peuvent mener on ne sait où, même en prison à New-York.

Lire la suite...


Un petit Tours et puis revient y

dans la catégorie Notre vin quotidien

Vaqueyras 2003 Château des Tours

Grenache (80%), syrah (20%)ChtToursReynaud.jpg Un vin signé Reynaud, au départ un peu de volatile, puis un nez inimitable de pruneau, de kirsch, de quetsche, de lard fumé, de jus de viande, de poivre, de cuir et de tabac. Une sensation de goûter un VDN. Avec un peu d'aération, on perçoit une trame très épicée, mais aussi des notes de garrigue et de fruits rouges. La bouche est dense, puissante avec une structure toute en finesse, déconcertante, profonde et subtile. Les tannins sont ronds et la finale est fraiche et longue avec une persistance sur le graphite. Le vin se révèlera encore plus expressif et soyeux le lendemain, ce qui demontre, une fois de plus, que les vins d'Emmanuel Reynaud ont besoin d'un long temps d'aération. Je le disais en intro, Made by Emmanuel Reynaud™. Excellent

Lire la suite...


Quand les bacchantes sont lâchées, les Satyres restent sur leurs célestes Réserves

dans la catégorie Rencontres Officielles

TDF.jpgA force de passer des heures à picoler déguster, je me suis rendu compte que la légendaire sveltitude de mes vingt ans commençait à n’être plus qu’une légende urbaine, que ma mythique agilité de furet volant et ma vélocité du pingouin huppé n'était plus qu'un très vieux souvenir. Hélas, trois fois hélas, le cœur a ses raisons que le raisin de connait point. Alors, la mort dans l’âme, je me suis résolu à faire quelque chose de terrible, quelque chose d’affreux, d'horrible, d'abominable, de monstrueux, d'atroce, que tu as l'obligation, que dis-je, l'engagement, la promesse de garder pour toi, si tu en parles à qui que se soit, ta famille sera transformée en derviche tourneur sur bois sur 20 générations dont une de Mellot, bref je me jette à l'eau, et je vais même en boire en faisant du sport! Du sport, quel abomination!

Lire la suite...


52 les vla, si à 52 ans, t'es pas Ministre, ta raté ta vie

dans la catégorie Rencontres Amicales

nicolas-sarkozy-nain.jpgBientôt il y aura un remaniement Ministériel et je veux en être! Mais comment devient-on Ministre? Ya pas de "nouvelle Star" des Ministres, une école de Ministre, une "Ministre Academy III". Pourquoi je veux être Ministre Sarkosien? Y a surement plein de raisons idéologiques, psychologique, voire psychiatriques, mais la principale, c'est que ça palpe un max, on peut se faire un max de gratte avec un poste comme ça. Sans parler que tu peux dire ou faire toute les conneries que tu veux, même être raciste, pas de blême. Tu peux fumer le cigare au frais du contribuable, moi je fume pas, mais si je suis Ministre, je m'y mets direct au havane de compétition. Tu prends des avions pour un rien, du déboule les champs à 200 avec les keufs qui t'ouvre la route. Tu dors dans des draps de soie et tu te déniches une petite mannequine Slovak croisée pékinoise qui arrive à te faire jouir simplement avec ses oreilles pendant qu'elle te transforme les amourettes en tic-tac. Faut voir le blé que ça pompe un engin pareil. En plus, va falloir que je la sortes dans les palaces, la tigresse, finito le "Steack de la mère Michèle", va falloir arroser le canon au Dompé et au Petrus, et je te passe les détails sur les dessous chics, les bijoux, locations de limousines, ballades à dos d'éléphant blanc devant le Taj Mahal et autres raffineries catégorie blingbling.

Lire la suite...


Et Dieu créa le serpent, la pomme d'Adam, et avec lui, la dent

dans la catégorie Rencontres Officielles


Depuis que nous allons chez Christian, rue du serpent, je vous narre par le menu fretin, une histoire de serpent. Aujourd'hui c'est du serpent le plus connu de l'humanité dont je vais vous relater la véritable histoire. Nahash (de l'hébreu: נחש mais il faut prononcer ¥ﻚﻹקּ )serpent pomme.jpg parce que c'est son nom, est le responsable de toute nos misères. Je vous résume : Dieu bourdonne, il est mélancolique, il a quelques milliards d’années à tirer et Il se dit, tiens, si je créais un truc de ouf, ça pourrait être sympa, Mahomed, Boudha et Michael Jordan seraient jaloux. Il prend un crayon, il fait un pti croquis, il rature, il s'énerve et comme il n’a pas encore inventé la gomme, il balance une météorite. Et paf le monde et pif le chien. Dieu a créé le travail le lundi, Renaud un mardi, la philosophie le mercredi, les raviolis le jeudi, les naufragés le vendredi, l’homme le samedi avant de partir faire les courses, 6 jours montre en main pour faire tous l'univers, c'est déjà balèze, une fois terminé, il s'est mis à picoler et il est devenu le premier chômeur de l'histoire et si tu osais lui demander “Pourquoi les morpions?”, il piquait une colère noire et tu giclais directo en enfer. Et pourquoi l'enfer? A cause d'une grognasse, d'un serpent et d'une dent. La fameuse dent d’Adam, celle-là même qui plus tard se retrouva dans le fruit défendu. Mais pas dans la pomme d’Adam puisqu’elle appartenait à Eve qui l’avait elle-même récupéré du serpent, animal édenté s’il en est. Vous suivez?

Lire la suite...


Chez le Louche, un homme, une femme et des zapfettes

dans la catégorie Rencontres Amicales

valentin.jpgPour mon 69è billet, j'ai choisis de vous expliquer la différence entre un homme et une femme et les raisons pour lesquelles vivre en couple est la chose la plus pénible à faire avec le soufflé au fromage et le réglage d'un carburateur. La principale, c'est qu'il subsiste des différenciations majeures entre une femme et un homme. La question fondamentale est : qu'est ce qui fait bander une femme? En excluant torcher les mômes, passer l'aspirateur et nous engueuler quand, après une dure journée de repos, on se laisse aller à somnoler devant la télé. La femme adore faire des trucs à deux alors que l'homme préfère pisser à côté des gogues, ne pas rabaisser la lunette et se faire des sandwichs au beurre de cacahouète? Des trucs qu'on préfère généralement faire seul. Du coup ça explique qu'il a du mal à concevoir une vision commune du couple. Quand il est avec ses potes, l'homme aime dire "on n'est pas bien là ! À la fraiche, paisible, décontracté du gland..." en finissant son verre de blanc et après avoir lâché un long rot sonore, alors que la femme préfère dire "Qu’est ce qu’il fout encore cet imbécile, on avait dit 16 heure devant l'école parce qu’après il faut encore qu’on passe chez ma mère". A la lumière de ce lumineux éclaircissement, je me pose la question suivante :" Comment se fait il qu'ils essaient encore de vivre en couple"? Dans une étude majeure, le professeur Apfelstrudel avance quelques réponses.

Lire la suite...


Restaurant La Taverne Alsacienne

dans la catégorie La tournée des Popotes

La Taverne Alsacienne à Ingersheim est le rendez-vous incontournable des amateurs de vin et de gastronomie de la région de Colmar. Le service et l'accueil sont sympathiques et efficaces. La cuisine est excellente, la cassolette d'escargots à la crème de riesling est fabuleuse, le foie gras est fait maison, les poissons sont disponibles en entrée ou en portion entière, l'assiette autour du veau, le magret de canard ou le gibier en saison sont à essayer au moins une fois. Mais le grand petit plus, c'est l'étourdissante carte des vins concoctée par Jean-Philippe Guggenbuhl (tous les très bon Alsace, Roumier, Pignan, Rayas, Beaucastel, Allemand, Trevallon etc… C'est grand et avec une colonne des prix dotée d'une sacrée dose de sucre résiduel : c'est doux, doux, doux... La famille Guggenbuhl est une famille de passionnés qui aime sa clientèle. Merci et à très bientôt !

TaverneAlsacienne.jpg

LA TAVERNE ALSACIENNE

99, rue de la République
68040 Ingersheim
Tél : 03 89 27 08 41

Informations pratiques :

Ouvert le mardi, le mercredi, le vendredi et le samedi le midi de 12h à 14h et le soir de 19h à 22h ; le jeudi midi de 12h à 14h ; le dimanche midi de 12h à 14h. Menus de 20 € à 53 €.


page 2 de 2 -