clos-crital.jpgCe cristal-là est inconnu des Russes de la côte et se boit sans bulle. Ce n'est pas seulement du vin, c'est également une exception culturelle et une histoire extraordinaire. Un Clos qui nous raconte une histoire. Nous sommes au cœur du XIXe siècle, en pleine industrialisation. Antoine Cristal, fils d'un voiturier auvergnat, est venu s'établir dans le Saumurois et va traverser un siècle entier. Du petit bonnetier ambulant au célèbre vieillard de 93 ans, sa trajectoire sera exceptionnelle. D'une rare intelligence, malgré une formation modeste, une culture élémentaire, il va profiter pleinement d'un esprit curieux, pratique et pointu d'une grande clairvoyance. Millionnaire mais vivant plus que chichement, personnage bourru et solitaire, aux idées très arrêtées, il fera bien des envieux dans le milieu viticole dont il n'était pas issu mais auquel, faisant preuve d'une réussite insolente, il donnera quelques leçons. Il va faire fortune dans le drap, une de ses fabriques donnera même naissance, par ricochet à La Redoute. En 1886, le millionnaire, industriel, franc maçon, républicain et libre penseur, décide de changer de vie, il achète le château de Parnay, dans le vignoble de Saumur-Champigny, à deux pas d'où il est né et décide d'assouvir sa passion, devenir vigneron. On le prend pour un excentrique, mais lui sait qu'un jour on boira, à Saumur, un grand vin, comme en Bourgogne, région qu'il admire et qu'il boit avec ses copains, Clémenceau, Ferry, Gambetta. Il rêve de murs et de clos illustres.

Lire la suite...