Leverasoif.com

Tag :

Schwarz

Fil des billets

Ma petite semaine de pépère pinard

dans la catégorie Notre vin quotidien

teaserbox_2449455277.jpgComme tout à chacun et peut être même plus qu’un autre, à cause ou grâce à une absorption massive et boulimique de mauvaise téléréalité (quel pléonasme), je suis souvent de nature quelque peu bipolaire, j'aime alterner, au gré de mes humeurs, les billets cyclothymiques et les posts à l’humour pas toujours convenu, en un ou deux mots, c'est vous qui voyez. Comme souvent, j'ai la ferme intention de ne point traiter d’eschatologie, préférant deviser plus jovialement sur les bienfaits de Koh-Lanta sur mon moral. Je suis là, en string et marcel, tenant dans ma main gauche un verre de Fleurie, l’air est doux, le soleil caresse de ses petits rayons ma nuque encore ensuquée, je ne vais pas me laver, je ne vais pas conquérir le monde, mettre une cravate d’homme libre et accompli, causer avec le grand monde et sortir des phrases toutes faites. Non, je vais rester glander et me souvenir que ma semaine a commencé avec deux bouteilles bouchonnées. Le Savennière Clos de la Bergerie et le Priavino de Roberto Voerzio ont rejoint un Monts Damnés et une cuvée Mathilde dans mes futurs fonds de sauce. Les mêmes fonds de sauce qui ont été interdit dans les restaurants par des ayatollahs hygiénistes qui ferment les yeux (et le nez), sur les importations de lait à la mélamine, de porc au détergent, d'œufs à la paraffine, de canard au nitrite de sodium, de riz au métal lourd: "made in china"! Nous vivons dans l'ère de la malbouffe généralisée où tout le monde intoxique tout le monde. Moi, j'appelle ça, bouffer de la merde.

Lire la suite...


Jason et la toison d'or Australienne

dans la catégorie Notre vin quotidien

Barossa Valley Nitschke Block Shiraz 2008 Jason Schwartz

schwar1.gifUne syrah spectaculaire, étonnante, profonde, luxuriante, luxueuse et luxurieuse, un block de plaisir instantané. Une robe pourpre, presque noire qui lui colle au corps et au verre. Au nez, c'est charnel, puissant, intense et fruité, sur des accents de myrtille, de cassis, de mûre, de fumée, d'encre, d'épice avec un fond minéral et une touche boisée, sans excès. La bouche est un appel au plaisir, une caresse sur la langue, crémeuse avec des formes généreuses, c'est riche, robuste certes, mais avec des tannins jenniferbody_haut23.jpgsouples et denses ainsi qu'une petite pointe sucrée qui, avec une acidité mordante, équilibre parfaitement cette beauté callipyge et fatale. Un vin sensuel, une friandise avec une longueur en bouche jouissive. Excellent

Lire la suite...