Leverasoif.com

Tag :

Selosse

Fil des billets

La malédiction de Thoutankharton

dans la catégorie Rencontres Officielles

creatures-merveilleuses-momie-big.jpgCe matin, direct, ça m'a pris comme une envie de pisser, je me suis inscrit aux réunions des buveurs d'eau anonymes. Cela m’a pris d’un coup, ou plutôt, si, pour une fois, je devais être honnête, il y a eu un élément déclencheur, la vision du meilleur d'entre nous, Cricri d'humour, s'étouffant, suffocant, s'étranglant, s'époustouflant de la brillante conclusion du Dom, sur l'adéquation entre l'humour crétinesque du CAC40, l'animosité du carton de Bordeaux et son incidence élémentaire sur notre acidité gastrique, sujet de thèse de nos deux profs de chimie. Certes le Crici est un suppôt du patronat, HEC et tout le tremblement, adepte des réunions de gens qui font de l’entreprise, qu'il lui arrive de faire sortir des montres connectées de ses oreilles, mais de là à le voir expectorer son verre d'eau sur les lunettes de l'Englishman, stoïque comme la colonne Nelson, puis faire un double salto arrière avec smurf arrière, vrille inversée-carpée avec finition en tire-bouchon, s'envoler, tel un pantin épais qui s’étouffe dans les singeries de JeanDa pour finir par s'écraser, tel une vulgaire bouse au salon de l'agriculture, il y a un pas de danse que nous n'avons encore osé franchir (attention, même si cette phrase et plus longue qu'une période de rotation sidérale, la figure imposée a duré environ, 1 seconde et 912 millième). Bref, pépin, la réception sur le carrelage de la salle à manger a été rude, pour le carrelage! Ploc à fait ledit carrelage. Heureusement, notre doc, au talent multiple, était là. Avec la douceur d'une jeune hérissonne qui se shampooine la figue à l'huile d'argan, il a remis sur pied l'impétrant cascadeur et réparé le malheureux carrelage.

Lire la suite...


Vas-y Franco, c'est du Chorizo ou le tango du desperado de l'apéro

dans la catégorie Rencontres Officielles

KLAUS NOMI & JOEY ARIASIl est 19h15, il me reste 15mn pour fignoler ma paëlla, ce soir, c'est soirée Ibérique, le charme des Castillanes, le sourire des Sévillanes et la croupe des Andalouses, un poème d'Aragon... Ça sonne, un soiffard avec 15mn d'avance, pas possible! J'ouvre! Un truc de fou, une chose incroyable, stupeur, Klaus Nomi ressuscité ! L'OVNI Nomi, chez moi, nœud papillon, look de clown triste, diva hiératique au physique d’extraterrestre, petit être dérisoire figé dans un smoking plastifié, Pinocchio sous hélium, gigolo schizo de l'opéra, le maestro du concerto, le Castafiore du rock sur mon paillasson. Incroyable!
- Salut ma couille, comment tu vas prolo! qu'il me dit le Klaus.
C'est au vibrato de sa voix que j'ai reconnu l'Ermite.

Lire la suite...


La guerre des bouchons chez le serpent

dans la catégorie Rencontres Officielles

bouchons-de-liege.jpgPour éviter les crises d'angoisses, il y a une flopée de questions qu'il faut éviter de se poser, comme par exemple, on peut vivre sans poumons, mais peut-on vivre sans smartphone? Puis-je me considérer comme fin gourmet et adorer le Royal Deluxe du Mac Do avec des frites et du Coca-Cola. Pourquoi les vieux Ermites se rapprochent-ils de plus en plus des Bordeaux et s’éloignent de plus en plus des hommes, alors que le fils de Dieu a dit "Aimez-vous les uns dans les autres, mais avec du Bourgogne". N’y a-t-il pas dans ces faits une incompatibilité flagrante entre l’amour inconsidéré de Dieu et l’amour du bon vin? Pourrais-je un jour voir l'Ermite dans un futal en cuir? Une autre question existentielle est, faut-il toujours dire la vérité sur le vin? Quand je suis reçu par des gens normaux, je bois ce qu'on me sert, sans trop donner mon avis, je ne vais quand même pas distribuer des cravates, des bons points ou des bourre-pif, mais j’ai une particularité, quand je déguste et que le vin n’est pas bon, au restaurant ou chez quelqu’un, je le dis. Je ne me force jamais à boire un vin bouchonné ou déviant pour ne pas faire de la peine à celui qui a offert le breuvage.

Lire la suite...


Au petit bonheur (la chance)

dans la catégorie Rencontres Amicales

bonne_sante.JPGL'année dernière, à pareille époque, je lui souhaitais une bonne et heureuse année, comme tous les ans depuis pas mal de temps. Et j'avais ajouté, "et la santé", parce que c’est important, la santé. Je le retrouve cette année, le susnommé Ranulphe, et devinez ce qu'il a fait? Il est tombé malade, le con. Son médecin dit qu'il devrait survivre, mais avec les médecins, on ne sait jamais, ils disent ça comme ils diraient autre chose, faut pas trop leur faire confiance. Des gonzes qui font grève pour se payer des piscines et des voyages aux Baléares, c'est suspect. Il y a deux ans, ils avaient dis ça d'un autre pote à moi, il a eu un bel enterrement! C'était le troisième qui décédait subitement alors que je lui avais souhaité une bonne et heureuse année, et la santé que j'avais ajouté! Depuis, j'hésite un peu à souhaiter une bonne année à mes proches, d'ailleurs, certains de mes potes m'évitent en ce moment. Donc, le père Ranulphe, il est tombé malade, en plus, il a perdu son travail suite à un accident de machine à café et aussi sa femme suite à un accident de lit avec un vendeur de moule à faire des œufs carrés. Les gens sont ingrats, tu te casses le cul à leur souhaiter le meilleur, à leur dire qu'il a corrélation entre bonheur et bienêtre, des études sérieuses le démontrent, et eux, ils ne font rien pour faire que ça se passe bien. Du coup, je crois bien que je vais assigner Ranulphe en justice, pour mauvais usage de vœux! Oui, oui, la Loi est passée il y a quelques jours. Y en a marre que les gens n'en fassent qu'à leur tête de con, le bonheur est en chacun de nous, mais pour l’avoir, il faut le vouloir. Les gens sont heureux dans la mesure où ils décident de l'être, le bonheur est une décision de chaque instant et j'en ai plein ma besace de phrases comme ça! Toute bête, mais terriblement vrai. Et là, tu te dis, putain, mais c'est BHL, je peux avoir un autographe? Non, je n'ai pas que ça à faire! Bonne journée, bonne année, et surtout, la santé…

Quelques bouteilles de mon réveillon, notes succinctes mais grands plaisirs avec Selosse, Anthologia, Montevetrano ou Le Mont Première Trie.

Lire la suite...


Troll de drame dans la forêt de l'Ermite

dans la catégorie Rencontres Officielles

carte_titre.jpgSi tu me lis régulièrement, même sous la contrainte, tu auras peut-être noté mon intérêt grandissant pour l'Héroïc fantasy et ma complicated relationship avec la randonnée pédestre, surtout quand l'Ermite âge, même si ce n'est pas ma compagne, m'accompagne. Le truc bien avec la fantasy c’est que, très souvent, c'est à peu près la même chose, donc facile à dupliquer. C'est un groupe de mecs, souvent potes, du genre aventuriers, même parfois buveurs de Bordeaux, quelques guerriers qui doivent buter des méchants, aidés par un mage et quelques artefacts. Il y a aussi un nain pour l’élément comique, un elfe pour l'élément féérique et une princesse pour l’élément romantique. Tu leur colles une quête entre les pattes et tu les envoies la résoudre à l’autre bout de la terre du milieu, dont tu as pris soin de mettre une carte en page 7. En général, ils y vont à pied, pour faire les 812 pages requises par la guilde des auteurs de Fantasy. Après, tu racontes, avec moultes détails, comment ils échappent aux méchants gobelins, trolls et autres trucs chelou au service des forces du Mal qui n'a qu'un œil, mais très moche, comme le père de la marine nationale. Jamais ils ne se trompent de chemin puisque les clubs vosgiens du coin sont sacrément plus efficaces que la carte de la page 7. Bienvenu dans le pays de Khandi.

Lire la suite...


C'est qui le con de javanais qui a salopé le beau salon tout blanc?

dans la catégorie Rencontres Officielles

salonblanc.jpgVous connaissez tous le salon de la vache et du prisonnier politique aussi appelé salon de l'agriculture, le salon de l'auto, de la moto, du vélo, du trico et même du vin. Vous n'allez surement pas très souvent dans les salons de thé boire une verveine avec madeleine, certains, que je ne nommerais pas, pratiquent assidument les salons SM, et nous fréquentons tous, plus ou moins souvent, un salon de coiffure. Dans les salons bas de gamme, on te demande ce que tu veux, tu réponds "euuuh…comme d'hab mais courts". Dans les salons classe, on te file la carte, comme au resto, on t'offre un café ou un thé, le catalogue est plein de beaux gosses coiffés comme des joueurs de foot, des mannequins super mignon sinon ils feraient pas mannequins mais pâtissier-vigneron, comme vous et moi, enfin surtout toi. Logiquement, tu optes pour la coupe de Justin Bieber, le coiffeur interlope qui officie, te fait remarquer qu'avec ta calvitie plus que naissance, ça va être coton, il te propose plutôt la coupe Zidane, dans la mesure où il est coiffeur et pas équarisseur. Après 30mn de coups de ciseaux, de tondeuse et de rasoir, de discussions pénibles sur la météo et la télé-réalité, on te tend un miroir et là tu te rends compte que tu as vachement la même tête qu'avant qu'il n'exécute son œuvre et tu te demandes pourquoi tu t'es infligé 30mn de polémique sur Nabila, le coiffeur a le droit d'avoir des références de coiffeur, c'est même le propre du coiffeur. Non mais allô quoi! C'est quoi ce salon?

Lire la suite...


Serpenter sur les questions graves, idiotes ou pertinentes du genre animal

dans la catégorie Rencontres Officielles

animalsbirdsbirdandsnake.jpgL’animal est apparu sur Terre avant l’être humain, un peu près pas mal de temps avant, c’est évident, parce que sinon le texte qui suit, serait un non-sens. Sans vouloir opposer les exégètes de la Bible et les dogmatiques du Darwinisme, les origines de l’animal étant maintenant précisément connues, on peut avancer. Certains théoriciens affirment que l’homme descendrait du singe, sans témoin du coït, c'est difficile de l'affirmer, cette théorie n'étant que partiellement vérifiée, cette filiation est disputé avec le serpent, le poney ou l'âne. N'entend-t-on pas souvent dire une mère de son fils: "Mais qui est-ce qui m’a foutu un âne pareil" ou quelques ex-petites amies dirent, "il a une haleine de poney". Les réponses étant discutables, il est donc important de se poser les bonnes questions. Pour ce qui concerne le serpent, s'il se mord souvent la queue, doit-on en déduire qu'il est gay? Et comment fait-il pour ne pas s'inoculer le poison? Un python, est-il un serpent-clou? Peut-on se construire une cabane en boa et en python tuile? Si un serpent pend, peut-il être un lapin … Celle-là, je vous laisse une minute pour la comprendre …

Lire la suite...


BlitzKrug sur la banque de France d’Epernay

dans la catégorie La tournée des vignes

lingot-or.jpgT’invites les soiffards à 19h30, ils sont tous là à la minute près, et c’est comme ça çà chaque fois. Remarquable de ponctualité et de régularité, jamais vu ça ailleurs. L’amour de la discipline ? Le réflexe pavlovien de la sonnerie dans la cour d’école ? La peur du maître ? Pas celui d’école, non LE Maître, Notre Maître, celui qui a "droit d’expulsion de la cérémonie annuelle de novembre" si t’as pas fait ton intervention sur LE blog. Il en use et il en abuse, le bougre ! Donc il dit 19h30, oui chef c’est entendu, ce sera 19h30. Pas un qui tergiverse. Pour mercredi, IL a dit "départ à 7h". IL est comme ça, IL passe d’un extrême à l’autre, nous teste, imagine des épreuves, des trucs de ouf, nous bouscule les horaires (peut-être pour nous préparer au jetlag australien), nous sert 100 verres en 30 minutes sans trembler, nous on les boit déguste sans hésiter, nous zaura pas aussi facilement. IL nous fait des listes de 30 nectars à deviner, nous les sert généreusement en racontant dix mille détails qu’à la fin on sait plus quelle ligne on est, mais nous trouvons quand même car y’a des balaizes, alors il nous sort l’épreuve ultime, et nous demande quoi qu’y a écrit sur l’étiquette qu’il a pris soin de cacher, mais notre jocker JeanDa est là, qui envoie un "Puligny Montrachet 1er cru les Pucelles", écrit en police Chardaunet 24, rouge sur fond blanc ». Scotché LE Maître !

Lire la suite...


Les Odieux du stade, Rugby Champagne chez le Serpent

dans la catégorie Rencontres Officielles

equipes.jpgUne soirée soiffard chez le Serpent, c'est un peu comme un match de rugby, enfin ça ressemble plus à la 3è mi-temps qu'au match lui-même, encore que, c'est également assez sportif. Sur un terrain de rugby, tu peux être intelligent, mais ici, on préfère pas. Aujourd'hui, sur le panneau, c'est écrit Visiteur et c’est pas l’affiche du film. En arrivant, tu dois serrer la louche du maitre de maison, physique de rugbyman, ancien GI de l’armée Rouge, au premier regard, le gonze a l’air de vouloir te transformer en purée de patate douce rien qu’en te matant de bas en haut, vu qu'il est plutôt première ligne que deuxième. Tu n'oses pas trop lui suggérer qu’éventuellement il pourrait aller chanter la marseillaise en tutu, façon Suzanne Boyle vu que tu tiens assez à garder ton nez au milieu de ta trombine. D'ailleurs, face à lui, vaut mieux avoir un nez, sinon tu t'en prendrais plein la gueule. Ce gars-là, il réfléchit avec les bras et comme tous les premières lignes, on lui a marqué son QI dans le dos pour qu'il ne l'oublie pas, le meilleur, il plafonne à 3. Une fois passé l'écrasage de louche, il te reste à saluer le reste des alcooliques acolytes tout en faisant semblant de jouer du biniou en tenue de rugbyman Gaëlique. Trouver une bonne place, c'est le secret d'une soirée réussie. Une bonne place, c'est primordial, c'est comme un maul, c'est comme une partouze, si tu es mal placé, tu te fais enfiler!

Lire la suite...


De l'art de changer le destin des Rois

dans la catégorie Rencontres Amicales

Le roi, c'est moi !Au XIIème siècle, c'est dire si j'ai de la mémoire, approximativement le 13 octobre 1131 vers 12h44, pour être précis, Louis VI se promenait à dos de cheval, dans Paris, avec son grand dadais de fiston, Philippe, qui venait de se faire sacrer à Reims comme le repreneur de la boutique royale familiale. Il était donc l'héritier des capétiens et Roi de France, à 15 ans, ça en jette sur un CV. Les deux Royaux cavaliers papotaient gentiment de choses et d'autres, le Père devait faire l'article au gamin, la charge de la fonction, les devoirs d'un Roi, la difficulté du job, etc…Le rejeton putatif s'imaginait déjà, la couronne sur la tête, les groupies, le kamasoutra et tous le tremblement, quand justement la terre trembla. Place Baudoyer, un troupeau de cochons traverse ladite place. Je re-situe l'action, on est au XII siècle et les cochons dans Paris sont plus nombreux que les Punk, les blondasses peroxydées ou les trans en short et ballerine fuchsia. Bref, comme disait leur ancêtre Pépin le Bref, le destin du Philou sera bref lui aussi. La tripée de cochonnaille traverse devant les pattes du cheval du néo-futur Roi, ledit bourrin se cabre et fait choir son altière Altesse qui se vautre grave, se fracasse l'occiput et décède de mort presque pas naturelle.

Lire la suite...


- page 1 de 2