Leverasoif.com

Tag :

Syrah

Fil des billets

Saint Joseph le misérable

dans la catégorie Notre vin quotidien

Victor_Hugo_001.jpgDans le roman de Victor Hugo, "Les Misérables", l'évêque de Digne sert à Jean Valjean un vin de Mauves ou vin de l'Hermitage, à cette époque, il n'y avait pas vraiment de différence entre les vins de Tain et de Tournon, deux communes limitrophes. L'histoire ne dit pas si la petite cosette a rempli son sceau de ce vin de Mauves qui deviendra le St Joseph en 1956. Entre Vienne et Valence, sur près de 50 km, sur la rive droite du Rhône, dans les départements de la Loire et de l'Ardèche, la Syrah pour les rouges, la Marsanne et la Roussanne pour les blancs, poussent tranquillement à flanc de coteaux, aux pentes escarpées qui offrent de belles vues sur les Alpes, le mont Pilat et les gorges du Doux. Ici on est en Ardèche septentrionale, "l’Ardèche au beurre", par rapport à l’Ardèche du Sud qualifiée "d’Ardèche à l’huile". C'est un Pays de contrastes, d’une étonnante diversité géologique. La diversité géologique de l’Ardèche est unique en France, toutes les empruntes glaciaires y ont laissé des couches, tous les types de sol affleurent : silice, calcaire, granit, gneiss, loess, micashistes, galets réfléchissant la lumière dorée bénéfique aux St Joseph. La syrah engendre des vins rouges élégants, souvent légers et tendres, aux arômes subtils de framboise, de poivre et de cassis. Les cépages Roussanne et Marsanne donnent des vins gras, souvent puissants, aux parfums agréables de fleurs, de fruits et de miel. Personnellement, j'aime beaucoup les Saint Joseph, et ceux qui n’apprécient pas ne sont que des Misérables.

St Joseph 2007 Mathilde et Yves Gangloffgangloff_StJo.jpg

Un nez qui se développe doucement, fruits noir, framboise, cassis, bois brûlé (qui s'estompera avec l'aération), cannelle, épices et lard fumé (chocolat le deuxième jour). Une attaque franche, fraiche, acidulée, des tannins fins, une belle matière, des notes de cendres, d'encre et de réglisse sur la finale. Une belle syrah, fraiche et plaisante, et quelle belle étiquette! Très bien


aoc-saint-joseph-1.jpg


Pour qui sonne le glaçon

dans la catégorie Notre vin quotidien

thermometre.pngJe suis certain que tu as remarqué, sinon je boude, il fait bien trop froid pour se balader déguisé en pétoncle, tu as aussi remarqué que ce temps glacial est devenu le sujet d’actualité le plus médiatique, ou, comme disent les blogueurs branchés, le gros buzz du moment. Parler météo, c’est super hype. Même les journaux les plus sérieux en parlent, même TF1 en fait des tonnes, mais apparemment, le froid leur fait un peu perdre les pédales. Ok, il fait froid. On va pas non plus en faire un fromage, ou alors un petit, genre un mini-babybel, cette divergence météorologique est une injustice flagrante, qu’il faut absolument dénoncer. Moi, j'ai trouvé la solution, je passe une partie de ma journée au restaurant, et, même s'il fait un temps à boire une Petite Sibérie cul sec, je préfère une Fonsalette.

Côtes du Rhône Château Fonsalette 1999 Cuvée Syrah FonsaletteSyrah99.jpg

1er nez très légèrement réduit, après quelques secondes pour se réchauffer et se mettre en place, du verre jaillit des notes de framboise, cerise noire, mûre, encens, graphite, café, musc, olive noire et violette, un véritable parfum de Syrah, légèrement viandé et fumé. Ce nez puissant laisse présager une bouche solide, tannique, et c'est tout l'inverse qui se produit. Les tannins sont très soyeux, la bouche possède une grande minéralité, c'est racé, avec toujours cette sensation de mine de crayon, c'est copieux, mais très gourmand, comme pour le nez, les quelques notes viandées, animales, s'estompent dans une belle matière fruitée, très typée Syrah. La finale de cette Cuvée Syrah, au potentiel intact, est longue et délicieuse. Une étoile de plus à la galaxie Rayas.

Un dompteur de Syrah à la Chapelle

dans la catégorie Notre vin quotidien

Hermitage 2007 Jean-Louis Chave

chave_hermitage_op.jpgL'élégance, la finesse et la complexité aromatique sont au pouvoir. Le nez est un peu sur la retenue à l'ouverture, puis il s'ouvre superbement sur des arômes de framboise, de cassis, de figue, de cardamone, d'épices, de poivre blanc, de violette. Après près d'une heure d'ouverture apparaitront des notes de graphite, de réglisse, de jus de viande. Une bouche de Syrah sensuelle empreinte de noblesse, idéalement structurée avec une belle concentration, un grain fin, un savant et savoureux mélange de saveurs de fruits et de minéralité, empreinte d'un terroir exceptionnel. Si on ajoute une persistance et une grande finale sur la réglisse, on ne regrette pas une seconde l'ouverture de cette magnifique bouteille qui fera certainement un très grand vin dans une dizaine d'années. (futur) Grand vin.

Lire la suite...


Jason et la toison d'or Australienne

dans la catégorie Notre vin quotidien

Barossa Valley Nitschke Block Shiraz 2008 Jason Schwartz

schwar1.gifUne syrah spectaculaire, étonnante, profonde, luxuriante, luxueuse et luxurieuse, un block de plaisir instantané. Une robe pourpre, presque noire qui lui colle au corps et au verre. Au nez, c'est charnel, puissant, intense et fruité, sur des accents de myrtille, de cassis, de mûre, de fumée, d'encre, d'épice avec un fond minéral et une touche boisée, sans excès. La bouche est un appel au plaisir, une caresse sur la langue, crémeuse avec des formes généreuses, c'est riche, robuste certes, mais avec des tannins jenniferbody_haut23.jpgsouples et denses ainsi qu'une petite pointe sucrée qui, avec une acidité mordante, équilibre parfaitement cette beauté callipyge et fatale. Un vin sensuel, une friandise avec une longueur en bouche jouissive. Excellent

Lire la suite...


Une Syrah sous haute surveillance

dans la catégorie Notre vin quotidien

Vin de Pays de l'Ardèche Syrah 2007 Hervé Souhaut

souhaut3.jpgUne cuvée sans souffre sans aucune trace de réduction, sauvage ou animale, rien que de superbe notes de fruits rouges à l'ouverture, puis le nez s'intensifie et prend du volume, des parfums de mûre, de cassis, de la violette, du poivre, de la prune, du cacao, une cuillère de viandox, un peu de fumée et une pincée de graphite... Superbe recette, c'est d'une complexité affolante. La bouche est fraiche, d'une énorme puissance et d'une surprenante finesse, les tannins sont jeunes et polis, savoureux, une syrah en dentelle, superbement équilibré et d'une grande buvabilité, bien aidé par les 11,7% d'alcool. On salive doucement vers une superbe finale longue, fraiche et poivrée. Un vin naturel, pas cher et excellent, c'est pas ce qu'on appelle une bonne affaire? La Syrah ça ira, les aristocrates à la lanterne.

Lire la suite...


Le lard exquis de la comparaison – 2° la pratique

dans la catégorie Notre vin quotidien


Côte-Rôtie 2004 Jean-Paul Jamet

jp_jamet.jpgLe nez est très intense, superbe, sur la violette, les fruits rouges compotés, les épices et quelques notes viandées et fumées. La bouche est minérale, avec une attaque fraiche, nerveuse, les tannins sont encore fermes, corsés, mais sans excès, la structure est élégante, noble, la finale est longue, florale, fruitée et un peu alcooleuse. Un vin déjà prêt à boire mais qui vieillira encore bien quelques années. Très bien


Clare Valley Testament Shiraz 2004 Kilikanoon

412831_05CovShiraz_DOMUne bombe de fruits noirs confiturés, cassis, mûres, airelle, un joli boisé, un peu de brûlé, d'eucalyptus, un peu de vanille, des notes de chocolat et de la violette complète le tous. Une petite gorgée pour réaliser que le fruit très mûr est le maître mot. Si vous aimez la Syrah jeune et fruitée, vous êtes servis! Légère sucrosité, tannins souples, savoureux, onctueux, crémeux, la bouche est opulence avec une grande longueur. Une exubérance, somme toute maitrisée, qui n'apparaît ni caricaturale ni rédhibitoire. Très bien

Deux Syrah, dans la même gamme de prix, le même millésime. Quand la Syrah de Jean-Paul Jamet explore l'élégance, la minéralité, la pureté du fruit, la conviction de prolonger l'histoire d'un terroir pluri-millénaire, le vin de Kilikanoon cherche l'opulence, la puissance monstrueuse et juvénile ainsi que l'extravagance d'un fruité exubérant. La Côte-Rôtie est un vin méditatif, alors que l'Australien est un vin de pur plaisir immédiat, une gourmandise. J'aime les deux, 1 partout, balle au centre.


St Joseph 2007 Yves et Mathilde Gangloff

dans la catégorie Notre vin quotidien



STJOGangloff.jpgYves Gangloff a récemment acquis des vignes en St Joseph sur la commune de Peyraud, commune proche de Serrières (07). Il a réalisé en 2007 un premier millésime prometteur. La robe est violine très foncée. Le nez est une explosion de fruit: cassis, framboise avec des notes d'épices et de bois noble. La bouche est ample, droite, très plaisante, ça glisse tout seul avec des tanins fins et souple. La Syrah s'exprime parfaitement sur le fruit et le poivre avec une belle acidité finale qui laisse à penser que ce vin a un bel avenir. Très bien

Lire la suite...


L'appellation Côte-Rotie

dans la catégorie Culture Vineuse

CR4.jpgLe vignoble s'étend sur trois communes: Saint Cyr sur Rhône, Ampuis et Tupin-Semons. C'est le vignoble le plus ancien de la vallée du Rhône. Il serait le site originel de la culture de la vigne en Gaule. Il est attesté être cultivé depuis plus de 2 400 ans. Il existe en fait deux terroirs, la côte blonde et la côte brune. La légende raconte que le seigneur de Maugiron, qui possédait alors la Côte-Rôtie, partagea son domaine pour doter ses deux filles lors de leur mariage, l'une étant blonde comme les blés et l'autre brune comme le jais. La côte brune se situe au nord de l'appellation et est composée de sols de micaschiste, la côte blonde se situe au sud et est composée de sols gniessiques. Les auteurs latins Martial, Pline l'Ancien, Columelle, le grec Plutarque célébraient le vin ce Côte Rôtie sous le nom de "vin viennois".

Lire la suite...