Une grande dame, cette Elisabetta, Foradori_The_Elisabetta.gifune force tranquille et conquérante. Un regard qui plonge dans le torrent tumultueux de la rivière Adige et grimpe au sommet des Dolomites que bordent les pentes où s'enracine son Teroldego chéri. Fière de sa belle région du Trentin, ancrée dans son terroir, Elisabetta Foradori a succédé très jeune à un père disparu trop rapidement. Sûre du potentiel inexploité du Teroldego, elle a mis un point d’honneur à rechercher et faire renaître ce vieux cépage Italiens, qui connût son heure de gloire au Moyen-Age mais qui était depuis tombé dans l'oubli. Sur un sol composé d’alluvions, de cailloux et de graviers, elle l'a véritablement ressuscité grâce au formidable travail accompli dans les vignes et dans le chai. Elle produit aujourd’hui deux vins à la gloire de ce cépage désormais apprivoisé, amadoué, Foradori, cuvée éponyme, exprime toute la fraîcheur et la pureté du fruit de ce cépage, Granato, plus longuement vieilli en barriques, possède une force profonde qui impressionne. L'un comme l'autre témoignent de la race évidente du terroir et du cépage.

Teroldego Rotaliano 2008 Foradori03Foradori.JPG

Robe de teinte rubis foncé. Le nez est expressif, sur des notes de cerise noire, de mûre, d'épices, ce cacao et de fleurs ainsi des fines notes d'élevages. L'attaque est franche, les tannins sont jeunes, charnus, puissants et soyeux, l'ensemble est équilibré, avec une fraicheur mentholée. La persistance est remarquable, sur des accents de chocolat noir. Un vin qui ressemble aux très bons margaux avec la force des vins du Rhône septentrional. Très bien+