quincy.jpgIl était une fois une histoire de sœur Tatin… Je vous connais vous allez dire, ou est le rapport avec le vin, il nous prend pour des pommes, Quincy, ce n'est pas en Normandie, c'est dans la Loire… "C'est pas faux", comme dirait Perceval alias Rage, qui connait la Loire comme il connait le labeur au travail, c’est-à-dire, qu'il en a entendu parlé, pendant ses pauses. A Quincy, il s’agit des trois sœurs Tatin, qui ont pour père Jean Tatin et pour mère Chantal Wilk. Ça va, le schéma s'installe? Jean, Chantal et les sœurs tatin, sont tous vignerons, Le père, ingénieur agronome, c'est le Domaine Tremblay, la mère, ingénieur agronome, c'est le domaine des Ballandors et la fille, Maroussia, ingénieur agricole, c'est le domaine des Demoiselles Tatin. Renversant non? C'est pas forcement simple, faut suivre, surtout au fond de la classe. Ça fait beaucoup de Tatin sur une petite appellation de 250ha, AOC depuis 1936 est sans doute l’un des plus vieux vignobles de la région, il fut cité dans la Bulle de Callixte II en 1120. Le sauvignon y fut apporté de l’abbaye des femmes de Beauvoir par les Moines de l’ordre de Cîteaux. Il offre un sauvignon très proche de celui de Reuilly, de Sancerre ou de Pouilly. Le vignoble, entre les communes de Quincy et de Brinay, occupe les anciennes terrasses du Cher, sur un sol maigre de sable et de gravier qui se réchauffe rapidement. Quincy est la seule appellation monocépage du Berry, le seul cépage autorisé est le sauvignon, qui produit 16.000hl par an que se partagent 25 vignerons. Alors, si Quincy soit-il, amène…

Quincy Cuvée Sucellus 2010 Domaine TremblayQuincy-Cuvee-Sucellus.jpg

Cette cuvée de vieilles vignes a été baptisée Sucellus pour honorer la mémoire d’un dieu Gaulois. Le nez est très expressif, sur des notes surmûries de pamplemousse, de fruit de la passion, d'acacia, d'amande, de menthe fraiche et de buis. L'attaque est vive, la matière fine mais enveloppante. C'est énergique et frais avec une finale légèrement sur l'amande amère. Très bien