Leverasoif.com

Tag :

Vacqueyras

Fil des billets

Un premier Tours de Vacqueyras

dans la catégorie Notre vin quotidien

A_Dimande.jpgLe prix du vin flambe! Évidemment, les politiciens, déconnectés des réalités de la plèbe s'en battent les bourses, dans leurs tours d’ivoire, ils attendent la chute. Pendant cette campagne, aucun d’entre eux ne veut prendre le risque de s’engager sur un sujet aussi sensible. Ils préfèrent se concentrer sur des sujets comme l’insécurité pour détourner l’attention de la populace des vrais problèmes, et parce qu’ils craignent pour leurs commodités, car, je le rappelle, ils sont débranchés du peuple dans leur tour d’ivoire et au prix où est l’ivoire aujourd’hui, tu penses bien que c’est la première chose qu’on va voler en cas d’insécurité. Et pourtant, il y a une solution à cette crise de foie, le Vacqueyras du Château des Tours. Un grand plaisir pour moins de 0,00000125% du super bonus du patron de Publicis. A ce prix, on devrait nationaliser le Château des Tours.

Vacqueyras 2005 Château des Tours

80% Grenache et 20% Syrahchdes_tours.jpg Les encyclopédies vineuses, quand elles parlent du Vacqueyras, prétendent que ce vin est capiteux, robuste et bouqueté. Pourtant le nez de ce Vacqueyras est séducteur, sur des notes de fraise, de framboise, de noyau de cerise, poivre, cèdre, réglisse, tabac blond et sous-bois. Un nez complexe et délicat. En bouche, c'est gourmand, souple, toujours fruité, cerise à l'eau de vie et une pointe de caramel. Les tannins sont ronds, l'ensemble est acidulé, très légèrement sucré et, seul bémol, la finale est un peu sur l'alcool.

Cultiver son petit Lopy de vigne

dans la catégorie Notre vin quotidien

SangdesCailloux.jpgLe Sang des Cailloux est l’une des locomotives de Vacqueyras. Cette appellation relativement jeune est située entre Châteauneuf du Pape et Gigondas. Le Domaine le Sang des Cailloux a été créé par deux frères dans les années 1970. En 1979, après des études, Serge Férigoule intégra le domaine, s'associa avec le propriétaire avant d’en devenir l’unique propriétaire à l’aube des années 1990. Le Sang des Cailloux compte dix-sept hectares plantés de 70% de Grenache, 20% de Syrah, 7% de Mourvèdre et 3% de Cinsault, ce qui constitue l'assemblage du Vacqueyras de base. Serge Férigoule propose également une cuvée de Vieilles Vignes baptisée Lopy du nom de la ferme où il est né. Cette cuvée est le fruit d’un assemblage de 75% de Grenache et 25% de Syrah.

Vacqueyras Cuvée Lopy 2005 Domaine le Sang des Caillouxsang-cailloux-lopy.jpg

Robe noire. Nez fermé à double tour pendant de longues minutes. Il s'ouvrira sur des notes d'olive noire, de réglisse, de terre humide et de garrigue. La bouche est un monolithe de pierre noire, puissance tannique impressionnante, matière hyper riche et finale minérale et réglissée. Va falloir être patient. Bien

Y a comme un défaut mais c'est étudié pour

dans la catégorie Notre vin quotidien

Côtes du rhône Château des Tours Réserve 2006

65% grenache, 15% cinsault, 20% syrahchdes_tours.jpg Robe légère, plus bourguignonne que rhodanienne. Le nez s'ouvre sur de magnifiques arômes de fraise, de framboise, de kirsch, de pruneau, d'orange amère, de poivre. Une bouche à la sauce Rayas, matière très mûre, puissance aromatique, finesse des tannins, équilibre impeccable, gouleyant, longueur délicieuse sur les fruits, en trois mots, facile à boire, un rapport prix-plaisir épatant (environ 15€), un vin "made by Reynaud". Excellent

rayasdomaine.jpgLe Château des Tours Réserve est un Vacqueyras du domaine Château des Tours, déclassé en CDR, à ne pas confondre avec le Domaine des Tours, également du même géniteur qui est un vin de pays du Vaucluse. A l'aveugle il est difficile de reconnaître un "simple" côtes-du-rhône de par cette puissance affichée, cette suavité et cette élégance presque Bourguignonne. D'ailleurs, les Vacqueyras sont recalés pour manque de typicité, c'et à mourir de rire, ou comment des aveugles bornés voient le travail d'un visionnaire. Ils n'ont surement pas apprécié ce fruité élégant, cette richesse fabuleuse, cette complexité que l'on ne retrouve presque jamais dans les vacqueyras lourd, alcooleux, insipide et presque toujours sans intérêt. C'est comme refuser l'appellation Gevrey-Chambertin à Claude Dugat, sous le prétexte fallacieux, que ses vins sont ultra soyeux et manque de robustesse. A mourir de rire, digne d'un sketch de Fernand Reynaud, qui n'était pas de la famille, mais qui aurait pu dire : Y a comme un défaut mais c'est étudié pour, Allo Tonton, Pourquoi tu tousses?