Leverasoif.com

Tag :

Voerzio

Fil des billets

Ma petite semaine de pépère pinard

dans la catégorie Notre vin quotidien

teaserbox_2449455277.jpgComme tout à chacun et peut être même plus qu’un autre, à cause ou grâce à une absorption massive et boulimique de mauvaise téléréalité (quel pléonasme), je suis souvent de nature quelque peu bipolaire, j'aime alterner, au gré de mes humeurs, les billets cyclothymiques et les posts à l’humour pas toujours convenu, en un ou deux mots, c'est vous qui voyez. Comme souvent, j'ai la ferme intention de ne point traiter d’eschatologie, préférant deviser plus jovialement sur les bienfaits de Koh-Lanta sur mon moral. Je suis là, en string et marcel, tenant dans ma main gauche un verre de Fleurie, l’air est doux, le soleil caresse de ses petits rayons ma nuque encore ensuquée, je ne vais pas me laver, je ne vais pas conquérir le monde, mettre une cravate d’homme libre et accompli, causer avec le grand monde et sortir des phrases toutes faites. Non, je vais rester glander et me souvenir que ma semaine a commencé avec deux bouteilles bouchonnées. Le Savennière Clos de la Bergerie et le Priavino de Roberto Voerzio ont rejoint un Monts Damnés et une cuvée Mathilde dans mes futurs fonds de sauce. Les mêmes fonds de sauce qui ont été interdit dans les restaurants par des ayatollahs hygiénistes qui ferment les yeux (et le nez), sur les importations de lait à la mélamine, de porc au détergent, d'œufs à la paraffine, de canard au nitrite de sodium, de riz au métal lourd: "made in china"! Nous vivons dans l'ère de la malbouffe généralisée où tout le monde intoxique tout le monde. Moi, j'appelle ça, bouffer de la merde.

Lire la suite...


Caprice à Capri, perlouse à Pérouse, pasta et basta, laisse les vongoles à Denise

dans la catégorie Rencontres Officielles

vin-italien.jpgVous mé réconnaissez? Je suis rital et je vends des poules en laine. J´aime les amants de Vérone, les spaghettis, le minestrone et les filles de Napoli, Turin, Rome et Tifosi, et la Joconde de De Vinci, qui se trouve hélas à Paris, je suis rital et je le reste et dans le verbe et dans le geste. Pas de panique, je ne me suis pas fait naturaliser italien, ultramontain, comme ils disent, encore moins ultramondain, même si je suis un inconditionnel de la culture Italienne, de la cuisine transalpine, et des vins de Barolo et d'ailleurs. Il faut bien reconnaitre leur génie et rendre hommage au pays qui est à l'origine de la plupart des inventions majeures, comme la pizza, les nouilles, le risotto, le parmesan, l'opéra, le fascisme et le Chianti. Pour découvrir l'Italie, le plus simple est d’aller à Rome puisque tous les chemins y mènent. Il a fallu beaucoup de temps pour construire des tas de voies pour y mener, à cause de la longueur monotone des ouvriers italiens. Mais tu le sais déjà, Rome ne s’est pas faite en un jour. D’ailleurs ça se voit très bien, Rome, c'est un fatras de truc antique à côté d’un machin gothique, et que je viens fourrer mon bâtiment renaissance là au milieu, bref, du grand n’importe quoi, aucune unité architecturale, vraiment, ça vaut pas Choisy le Roi, Bourg la Reine et Jouy en Jausas.

Lire la suite...


Une belle Langhe étrangère

dans la catégorie Notre vin quotidien

Dans sa région du Piémont, Roberto et Cesare Voerzio Voerzio.jpgsont considéré comme des incontestables révolutionnaires, ils ont balayé d'un revers de main les ancestrales méthodes de vinification en utilisant de petites barriques françaises à la place des grands foudres traditionnels et en récoltant leurs raisins plus tôt que les autres, en taillant leurs vignes avec une intensité peu coutumière assurant ainsi à leurs vins, une concentration singulière. Les Voerzio vinifient pas moins de 7 Barolo différents. Patiemment construite depuis 20 ans, la renommée des vins des Voerzio est aujourd’hui exceptionnelle, aidée par un niveau qualitatif qui ne cesse de progresser pour atteindre des niveaux rarement atteints dans la région. VoerzioNebbiolo.pngLes Barolo sont rares et atteignent des prix très élevés. Le résultat de leur travail est impressionnant et le magnifique Langhe Nebbiolo en est la démonstration flamboyante.

Langhe Nebbiolo 1999 Roberto Voerzio

Le nez est développé, finement austère, sur la cerise noire, la prune, la réglisse, la fleur et quelques notes de graphite et d'épices. La bouche est fine, profonde, ciselée, les tannins sont polis, élégants. L'acidité et l'élevage sont totalement fondus et le vin se termine par une fraicheur et une allonge impressionnante. Merveilleux vin d’artiste, à maturité qui prouve, une fois de plus, que les vins des Voerzio savent vieillir avec bonheur. Très bien

On the road again, c'est les vacances et ça arsouille sévère chez les gardiens de moutards

dans la catégorie Rencontres Officielles

26 Juin 2010 - Quelque part dans une école de Soiffard

ardoise-d-ecolier-naturelle.jpgLe vélo c'est comme la moto, la dégustation et la torture de chatons roux, une fois que tu sais en faire, tu n'oublies jamais. C'est super pratique comme affirmation, tu peux t'en servir un peu partout. Par exemple, ton pote Télesphorico se fait larguer par sa moitié, perd son boulot par inadvertance, se fait plumer par son banquier pendant que ses enfants le renient, pas grave, tu lui présente ta copine Ginette, celle qui est aussi moche qu'un thon avarié, et tu lui dis, "fonce Alphonse, c'est comme le vélo, ça s'oublie pas", tu ne lui dis pas "avec ta gueule de pachyderme névrosé, ta vas super pédaler dans la semoule pour pécho autre chose qu'une raie mal déniaisée, j'espère que t'as bien vérifier la pression de tes pneus, ça risque de durer ton tour de France de la loose". Matez bien le tour de France, vous ne verrez jamais un coureur avec des petites roues sur le côté, scrutez bien, Lance Armstrong, après avoir marché sur la lune et fait des disque de trompette, il a arrêté le vélo pour se faire ablater une couille, il est revenu, et il a gagné des tas de tour de France sans l'aide de produits prohibés, enfin presque, comme tous les cyclistes il est de constitution fragile, il est donc obligé de prendre beaucoup de médicaments. Armstrong s'est fait des couilles en or dans l'affaire. Il a re-arreté le vélo, une couille en moins ne l'a pas empêché de se taper des tas de chanteuses connues puis de revenir deux ans après, comme si de rien n’était. Testis unus testis nullus.

Lire la suite...