la_vie_est_trop_courte.JPGVous me connaissez, je ne suis pas seulement méchant, cruel, abrutis, abscond et insensible, je suis aussi malintentionné et désobligeant, par principe, et aussi parce que ça me fait plaisir. J'aime, quand j'arrive chez moi, m'enfiler 2 litres de mauvais Bordeaux avec un paquet de chips, pendant que j'essaie de raccourcir les dents de devant de mon boxer nain avec mes chaussures Stefano Bemer en Crapaud et Dromadaire à 2000 Dollars en solde, j'aime mater PPDA marionnettisé, le cul posé dans un canapé pas confortable et conçu par une saloperie de styliste suédois, tout en crachant des chips sur ma télé et en demandant à ma femme: "dis-donc, on bouffe à quelle heure dans cette taule?". Alors, quand je peux être venimeux avec l'Ermite, je n'hésite pas une seconde. Nonobstant le fait qu'il nous avait servi une flopée de belles bouteilles, dont deux Bordeaux, c'est dire si j'étais de bon poil, voilà ti pas qu'il nous refait le coup de la Muntada 2002. La Grande cuvée de Gérard Gauby, un assemblage de Grenache, de vieilles vignes de Carignan, de Mourvèdre et de Syrah. Sur un site de méchant marchand, on vous le vent comme ayant : "de beaux arômes fruités d'une grande générosité, en pleine maturité dont la bouche est particulièrement concentrée et d'une belle puissance avec des tanins enrobés. Persistance remarquable de la finale."

Lire la suite...