taille_seins_poitrine.jpgComment cela a-t-il commencé déjà ? Ah oui, une partie de boule matinale, en plein cagnard, 5 ou 6 bouteilles d'excellents vins sur une belle souris d'agneau en jupette, une discussion sur les burkinis, les cravates et les notaires, ça aide à philosopher, surtout si tu es Lorrain et que tu as l'irrépressible envie d'énerver l'Ermite. "La femme est un homme comme les autres … mais sans les couilles", cette sentence sexiste a eu le don de réveiller le vieux cénobite. "C'est faux, être une femme dans un monde d’hommes n’est pas quelque chose d’évident, si tu avais grandis un peu, tu en serais persuadé. C'est dur d'être une fille, sauf si tu possèdes deux avantages mammaires indiscutables. Tout le monde le sait, une belle paire de seins est une bénédiction pour les filles qui en sont pourvus. Une belle paire de pêches permet de décrocher un boulot peinard, de boire de bons champagnes, de bouffer dans les meilleurs resto, dont les portes s’ouvrent toutes seules, comme par magie. Bref, une belle paire de miche sur la planche, ça ouvre des portes, ça attire les regards concupiscents quand ils sont masculins, envieux quand ils sont féminins. Quand tu as Robert au balcon, tu mets l’autre moitié de l’humanité au garde-à-vous. Prête à servir".

Lire la suite...